in

Gabon : Ali Bongo rend hommage à Léon Mba

Bongo

A la veille de la célébration d’un jour mémorable au Gabon, le président Ali Bongo exprime sa gratitude à l’endroit du père de l’indépendance de son pays.


Bongo
Président Ali Bongo Ondimba (c) Droits réservés

C’est un grand geste que pose ce 16 aout 2019 Ali Bongo Ondimba. En effet, à la veille de la célébration du cinquante-neuvième anniversaire de l’indépendance du Gabon, le président Gabonais a jugé utile de rendre à César ce qui appartient à César ; c’est-à-dire à Léon Mba, père de l’indépendance du Gabon.

Comme qui dirait à tout seigneur tout honneur, Ali Bongo a « tenu à fleurir sa tombe en signe de respect et de reconnaissance pour l’héritage qu’il a légué à sa patrie ».

Rappelons que Léon Mba, aujourd’hui de regretté mémoire est né le 9 février 1902 à Libreville. Homme d’Etat gabonais. Il est intégré dans l’Administration coloniale en 1924 comme chef de canton pour appartenir à la famille autochtone.

En 1961, Léon Mba devient le premier président du Gabon jusqu’en 1967, année à laquelle il décède le 27 novembre à Paris.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”><p lang=”fr” dir=”ltr”>En ce 16 août, veille de fête nationale au Gabon, j&#39;ai rendu hommage, comme le veut la tradition républicaine, au père de l&#39;Indépendance, feu le Président Léon Mba. J&#39;ai tenu à fleurir sa tombe en signe de respect et de reconnaissance pour l&#39;héritage qu&#39;il a légué à sa patrie. <a href=”https://t.co/nnBOlGxI6y”>pic.twitter.com/nnBOlGxI6y</a></p>&mdash; Ali Bongo Ondimba (@PresidentABO) <a href=”https://twitter.com/PresidentABO/status/1162345316835893253?ref_src=twsrc%5Etfw”>16 août 2019</a></blockquote>

<script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

zABRA

Côte d’Ivoire : Un pasteur se propose de ressusciter Dj Arafat

olembe

Stade d’Olembe : L’entreprise Poccini annonce le paiement des arriérés de salaires des ouvriers