Le ministre de la défense apporte des clarifications sur le décès de Ngoran Djibiring Dubila à Bamenda

Après les polémiques et la colère des populations de Bamenda suite au décès du jeune Ngoran Djibiring Dubila, le ministre délégué à présidence de la République, chargé de la défense a publié un communiqué pour faire la lumière sur ce décès qui a secoué la capitale régionale du Nord-Ouest.

Joseph Beti Assomo, Mindef - DR

Le Mindef indique dans son communiqué, que c’est à la suite d’un contrôle de routine manqué que le jeune camerounais a été suivi par les forces de maintien de l’ordre et que ce sont les tirs dissuasifs qui sont à l’origine de sa mort.

Après vérification, il y a eu constat selon lequel, il était sur le coup d’un mandat d’arrêt délibré par le président du tribunal militaire de Bamenda.  Titulaire d’une identité provisoire, il n’était pas homme d’affaires comme on l’a présenté, il était le point focal et le relais de certains leaders sécessionnistes de la diaspora. En plus, il détenait plusieurs comptes sur les réseaux sociaux et qu’il animait personnellement et directement plusieurs groupes de « Scammer », spécialistes de l’arnaque dans la blogosphère.

Toutefois, le patron délégué de la défense déplore la disparition de ce jeune dans une circonstance triste et adresse les condoléances à la famille du défunt. Une enquête est d’ailleurs ouverte pour apporter plus de clarté autour de cet incident.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !