Sextape au bureau de Camus Mimb : Le gouvernement se prononce

L’affaire Martin Camus Mimb qui engendre les passions dans les réseaux sociaux depuis le 16 juin 2021, a servi de prétexte au ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille (Minproff) pour aborder la question de l’exploitation sexuelle de la jeune fille et la publication des images dans les réseaux sociaux. C’était ce mercredi 23 juin 2021, en présence du ministre des Affaires sociales Pauline Irène Nguene, et du secrétaire général au ministère de la Communication, Félix Zogo.

Image d'illustration (c) Droits réservés

Face à la presse le 23 juin 2021, Marie Thérèse Abena Ondoa a dénoncé avec véhémence, « la diffusion des images pornographiques impliquant des enfants et les adolescents » sur les plateformes digitales non sans condamner l’enrôlement de cette couche sociale dans les groupes WhatsApp et des sites où s’entretiennent régulièrement ce type de pratique.   

« Des images indécentes et choquantes, mettant en scène nos filles et nos enfants dans des séances de partouzes et de sextapes, inondent des réseaux sociaux. Le cas le plus récent est celui d’une jeune fille de 18 ans, abusée par des bourreaux, filmée en plein ébats sexuels, dont les images et la vidéo ont été balancées dans les réseaux sociaux. Ce triste évènement s’est déroulé le mercredi 16 juin 2021, jour pourtant dédié à la célébration de l’Enfant africain. Quel message voulaient-ils passer ? », se plaint la ministre.

Lebledparle.com vous livre ci-dessous, l'intégralité du point de presse du Minproff 

  

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !