in

Lutte contre le Covid-19 : Le gouvernement autorise l’usage de « Ngul Betara » au Cameroun

normal 9a77d37

Le « Ngul Be Tara » peut désormais circuler sur le marché camerounais en toute liberté. C’est par correspondance en date du 30 septembre 2021 adressée à Marlyse Peyou Ndi Samba promotrice de cette solution locale de protection et de lutte contre le Covid-19, que le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie a pris cet acte.

normal 9a77d37
Ngul Be Tara (c) Droits réservés

En effet, dans une lettre à l’intention du Dr Marlyse Peyou, responsable du RIRCO, le ministre de la Santé fait savoir que le « Ngul Betara » solution 100% camerounaise anti-Covid-19 a été homologué et autorisé à être mis sur le marché pour une durée de 5 ans. Le médicament traditionnel amélioré de catégorie 2 sera utilisé en complément dans la prise en charge du Covid-19 au Cameroun. 

Le Ngul Be Tara ou la force des ancêtres

C’est l’une des solutions locales efficaces mises sur pied pour lutter contre la pandémie du Covid-19 au Cameroun, et ailleurs. Le produit de la biochimiste camerounaise est fait à base des plantes comme Alstonia boonei (Ekouk), Enanthia chlorantha (Mfol), Guibourtia Tesmannii (Essingan), Euphorbia hirta et d’autres secrets qu’offres le patrimoine forestier camerounais. Le médicament est proposé en poudre et solution buvable, contenus dans un bocal sur lequel, est détaillé la posologie et la liste des ingrédients. Il peut être pris de façon préventive et curative pendant sept jours.

Avant son autorisation de mise sur le marché, le médicament a fait ses preuves sur plusieurs patients « Nous avons commencé par une expérience avec le matériel génétique du Covid-19 en la comparant avec le plasmodium qui cause le paludisme. La seconde phase a été la collaboration avec les tradipraticiens. Nous avons pris les formules qu’ils utilisent pour traiter les infections virales, respiratoires et le paludisme. Nous les avons modernisées pour en faire des formules pour la prévention et le traitement du Covid-19. Ceci, pour les cas modérés aussi bien que pour les cas sévères », explique Dr Marlyse Paule Mbezele Ndi Nsamba épouse Peyou.

Le produit a subi une évolution sur sa présentation et son conditionnement avec l’accompagnement de la Commission nationale d’homologation des médicaments. Ngul Be Tara est désormais disponible dans tous les espaces de vente des médicaments autorisés au Cameroun.

La reconnaissance internationale précède la reconnaissance nationale

Marlyse Peyou détient une licence d’exploitation de 4 ans de son produit au Nigéria depuis le 25 mai 2021, délivrée par l’Agence nationale d’administration et de contrôle des aliments et des médicaments (NAFDAC). En ce moment, l’universitaire est en train d’y implanter un laboratoire qui lui permettra de manufacturer surplace le médicament et le distribuer dans ce pays voisin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alpha Conde

L’Union européenne se dit prête à accompagner la transition en Guinée Conakry

Cameroun : Un individu interpellé en possession 12 cartons de faux médicaments