Marches du 22 septembre : Des camerounais s’indignent contre la violence faite sur Madame Assomo Thérèse

Madame Assomo Thérèse et Webassi Raoul ont été molesté par la Police le mardi 22 septembre 2020 alors qu’elle manifestait pacifiquement pour demander le départ de Paul Biya.

Madame Assomo Thérèse - capture photo

Les images de l’humiliation qui ont circulé sur la toile ont indigné plusieurs camerounais. C’est le cas du Dr Raoul Sumo Tayo. « Au-delà du caractère inutile et contre-productif de ces deux actes, ce qui me choque c’est leur mise en scène. Ok vous les avez humiliés. Ok vous leur avez fait chanter l’hymne de ralliement du RDPC. Pourquoi filmer ? Pourquoi cette exhibition médiatique ? Pour dissuader les autres ? Détrompez-vous. Cela produit très souvent l’effet inverse. Souvenez-vous, les effets des photos et autres humiliations subies par les prisonniers d’Abu Ghraib. "Quand on est en situation de domination, dit Nicolas Hénin, on n’a pas à essayer d’effrayer l’adversaire" », déclare-t-il.

Il est difficile de s’assagir face au mal, à la vulgarité envahissante et à la brutalité humiliante En quoi...

Publiée par Raoul Sumo Tayo sur Mercredi 23 septembre 2020

Me Christian Bomo Ntimbane à la suite de Raoul Sumo Tayo pense qu’au-delà de tout l'humiliation est proscrite. « Les images de maman Assomo Thèrese, de son petit nom mama Andjaa, cette brave dame au pilon, critiquant avec force la misère que les 38 ans de règne de Paul Biya ont apporté aux camerounais, assise par terre, aux côtés de ses camarades politiques dont notre jeune frère de Sangmelima, le très courageux Pierre WEBASSI, devant les locaux  d'un poste de gendarmerie, et contraints après des violences physiques, de chanter des louanges en l'honneur du despote Paul Biya, sont des actes de torture inadmissibles, des traitements  inhumains et dégradants », écrit-il sur Facebook.

INSOUTENABLE ! Les images de maman Assomo Thèrese, de son petit nom mama Andjaa, cette brave dame au pilon, critiquant...

Publiée par Christian Bomo Ntimbane sur Mercredi 23 septembre 2020

La femme politique Alice Sadio sur le pourquoi de cet acte sur son mur Facebook.

WHY? POURQUOI ? #Martin_Niemöller: parlant de la lâcheté de certains intellectuels allemands pendant la montée en...

Publiée par Alice Sadio sur Mercredi 23 septembre 2020

Au moins 4 journalistes et travailleurs des médias ont l'objet de violences policières lors des manifestations de l'opposition du 22 septembre 2020. Plusieurs dizaines de manifestants ont été arrêtés. Des cadres/leaders du  MRC et StandUp arrêtés ou séquestrés

Selon l'ONG Mandela Center, 14 personnes dont 6 responsables locaux du MRC ont été arrêtés à Bandjoun hier. Ils devraient être présentés en urgence devant le parquet ce 23 septembre.  Les raisons de leur arrestation ne sont pas connues

 

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter