in

Cameroun : Maurice Kamto annonce la poursuite des marches pacifiques pour appeler au départ de Paul Biya

Kamto Maurice Discours

Le président National du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a fait cette annonce sur son compte twitter le mercredi 23 septembre 2020.


Kamto Maurice Discours
Maurice Kamto – capture vidéo

Le leader du MRC constate que la marche a effectivement eu lieu au pays et il félicite les camerounais qui sont sortis pour marcher pacifiquement. « Le 22 sept., les populations camerounaises sont sorties massivement exprimer leur opposition à la guerre civile dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, et au maintien d’un système électoral inique qui rend impossible l’expression démocratique du peuple camerounais. », reconnait-il.

La sympathie de Maurice Kamto aux personnes brutalisées

Au cours de cette marche, des personnes ont été arrêtés, d’autres brutalisées. L’homme politique exprime sa sympathie et solidarité à ces marcheurs. « Notre sympathie et nos vœux de prompt rétablissement aux victimes de la brutalité des forces de répression. Aux personnes arrêtées ou kidnappées, nous exprimons notre solidarité et nos encouragements dans cette épreuve sur le chemin de la libération du Cameroun », déclare Maurice Kamto.

Pour approfondir :   Affaire MRC : Le porte-parole de Maurice Kamto annonce la libération de 5 détenus

« L’arbitraire et la barbarie ne l’emporteront pas sur la détermination des populations camerounaises à se libérer de la tyrannie d’un régime dictatorial. Camerounais, vous pouvez être fiers d’avoir poussé le pouvoir de Yaoundé à montrer au monde son vrai visage. », ajoute le leader du MRC.

L’appel au départ de Paul Biya doit continuer

La marche du mardi 22 septembre n’est que le début d’une serie d’autres marches pour appeler au départ de Paul Biya et de son régime d’après Maurice Kamto. «Une force puissante s’est levée ce 22 septembre. Elle doit continuer sa course jusqu’à l’atteinte des buts qu’elle poursuit, faute de quoi les marches pacifiques se poursuivront, pour appeler au départ du pouvoir de M. Paul BIYA et de son régime. », annonce-t-il

Pour approfondir :   Les manœuvres malsaines empêchent l'évacuation sanitaire de Cavayé Yeguié Djibril

« Nous ne sommes pas dupes : un peuple resté aussi longtemps dans les fers ne se libère pas en un jour. Les Marches pacifiques du 22 septembre ne sont donc qu’un point de départ. Le peuple de la résistance doit rester éveillé et plus mobilisé que jamais. », poursuit-il.

Pour rappel, le MRC à travers son SG a fait la mise au point à travers un communiqué publié au soir du 22 septembre 2020, comme l’a rapporté Lebledparle dans un précédent article.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12729864807367

Marches du 22 septembre : RFI et des journalistes camerounais dénoncent les tortures subies par Polycarpe Essomba

Robby

Marches du 22 septembre : L’avocat de Maurice Kamto dénonce la tuerie de deux manifestants