Le maire UMS de Bafang aux arrêts à Yaoundé : Voici le nœud de l'affaire

Depuis le 11 janvier dernier, Pierre  Kwemo le maire de la Commune de Bafang à l’Ouest du Cameroun a été interpellé et incarcéré à la Prison centrale de Yaoundé Nkondengui pour « pillage en bande », selon l’ordonnance de placement en détention du juge d’instruction près le Tribunal de Grande instance, a constaté Lebledparle.com. Une détention qui crée l’émoi dans sa formation politique et au sein de l’opinion.

                              
Le maire de Bafang, Pierre Kwemo - DR

Selon des informations à Lebledparle.com, il s’agirait d’une affaire de terrains vendus par Pierre Kwemo à un certain Quiferou – appellation donnée à un homme d’affaires Camerounais, en référence au nom de son entreprise -, qui remonte à 2009.

Après la vente de deux terrains au sieur Peughouia (Quifeurou), le nouveau propriétaire a entrepris l’exploitation et aurait dans cet élan procédé à l’expulsion d’un locataire qui résidait dans une habitation construite sur l’espace concerné.

C’est à la suite de ce « déguerpissement » que le locataire aurait entrepris une action en justice pour vol et destruction de ses effets. Plusieurs tentatives auraient été entreprises par les accusés, afin que l’affaire soit résolue à l’amiable et se seraient butées à un entêtement du plaignant Andze Jean-Claude.

C’est suite de la fuite au sieur Peughouia (Quifeurou), le principal accusé, que Pierre Kwemo a été interpellé et placé en détention provisoire à la prison centrale de Yaoundé Kondengui ce 11 janvier 2019, après avoir opposé un non catégorique à la sommation de paiement de la somme de 100 millions FCFA au plaignant.

Pierre Kwemo Kwemo est le fondateur du club sportif UMS (Union des Mouvements Sportifs) de Loum dont il est le président. Il a été 1er vice-président du SDF, Vice-président à l'Assemblée Nationale du Cameroun avant de créer son parti UMS (Union des Mouvements Socialiste). Il a battu le RDPC en 2013 à la Mairie de Bafang et aujourd'hui, il jouit d’une grande influence dans le département du Haut-Nkam. C’est pourquoi plusieurs estiment que cette affaire est de la machination politique.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.