Un militant du PCRN démissionne auprès de Paul Atanga Nji

Bella Nsono Bruno Beau-Paul, a adressé une lettre de démission le mercredi 21 juillet 2021, au ministre de l’administration territoriale sa démission comme militant du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) dans la région du Sud.

Cabral Libii et deux militants du PCRN - DR

Cette démission met automatiquement un terme à ses activités de cadre de ce parti politique dans la région du Sud. « Je viens par la présente vous signifier ma démission comme militant du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN), et la cessation de mes activités en qualité de mandataire provisoire dudit parti dans l’arrondissement de Biwong-Bulu/Mvilla, mais également de mes fonctions de secrétaire régional du PCRN-Sud que j’exerce jusqu’à ce jour », écrit Bella Nsono Bruno Beau-Paul, au Minat.

Le désormais ex-militant du PCRN s’en va rejoindre les rangs du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). Ceci dans l’optique d’agir en qualité de militant convaincu et engagé au sein de la section Mvilla Sud-Est, « pour une activité politique dynamique et toujours percutante dans le département de la Mvilla et dans la région du Sud ».

Curiosité de la lettre de démission

Bella Nsono Bruno Beau-Paul adresse sa lettre de démission plutôt au ministre de l’administration territoriale et non au président national du parti, Cabral Libii, comme cela se fait habituellement. Ce fait curieux suscite la polémique sur la toile. Les internautes s’interroge sur qui est réellement le vrai responsable du parti politique.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !