in

Cabral Libii : « La candidature de Nintcheu était une candidature sans importance, sans enjeux »

Cabral Libii : « La candidature de Nintcheu était une candidature sans importance, sans enjeux »

Invité du programme dominical vespéral « L’Arène » sur Canal 2 international, l’honorable Cabral Libii a insisté sur les raisons pour lesquelles le groupe parlementaire l’Union pour le changement n’a pas voté pour l’honorable Jean Michel Nintcheu le 18 mars dernier à l’Assemblée nationale.

Cabral Libii : « La candidature de Nintcheu était une candidature sans importance, sans enjeux »
Hon. Cabral (c) Droits réservés

Le 18 mars 2022, ont eu lieu les élections visant à élire le nouveau bureau de l’Assemblée nationale. Le député Sdf Jean Michel Nintcheu, candidat au poste président de l’Assemblée nationale, a été dominé par Cavaye Yéguié Djibril, qui occupe le siège depuis 1992.

Comme le président national du Pcrn l’indiquait dans une sortie de mise au point, le groupe parlementaire n’avais pas été au informé de la candidature de leur collègue de l’opposition.

« L’honorable Nintcheu ne nous a pas dit qu’il est candidat. Nous découvrons qu’il est candidat dans la salle, mais le groupe avait déjà pris la décision de voter ‘’bulletin nul’’…Osih me dit en salle que la décision de Nintcheu est personnelle, elle n’’engage pas le parti », précise Cabral Libii.

A partir de ce moment, « La candidature de Nintcheu était une candidature sans importance, sans enjeux. A aucun moment cette candidature n’a été une préoccupation », a-t-il indiqué.

Par contre, a déclaré le député de la Nation, « désormais le Pcrn, le Sdf, l’Udc, l’Ums parlent d’une seule et même voix à l’Assemblée nationale… », pouvait-on écouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

     [Tribune] : Paix Globale : Non à la mercenarisation de la jeunesse africaine

     [Tribune] : Paix Globale : Non à la mercenarisation de la jeunesse africaine

    Cameroun : La revue de presse du lundi 21 mars 2022

    Cameroun : La revue de presse du lundi 21 mars 2022