Paul Atanga Nji : « La situation sécuritaire du pays est sous contrôle »

Le Ministre de l’Administration territoriale a fait cette déclaration ce jeudi 14 février 2019 sur le poste national de la CRTV, invité du journal de la mi-journée de 13 heures.

Paul Atanga Nji, Minat - DR

Bien avant en matinée, Le Ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji, a présidé la première conférence semestrielle des gouverneurs de région au titre de l'année 2019 à l’hôtel de ville de Yaoundé en compagnie de quelques membres du gouvernement et les gouverneurs des dix régions du Cameroun.

« Autorités administratives et renforcement de la sécurité des personnes et leurs biens », est le thème de ces assises. Les travaux de deux jours visent à prendre des mesures concrètes pour la sécurité des personnes et de leurs biens. Le patron de l’administration territoriale les gouverneurs à assurrer la paix et la sécurité dans l’étendue du triangle national conformément aux recommandations du Président de la république.

« Il faut sécuriser le pays pour attirer les investisseurs », a-t-il déclaré cet après-midi sur le poste national de la CRTV. « Aucun espace ne doit être accordé aux fauteurs de troubles », ajoute Paul Atanga Nji au micro de la CRTV. Cela est possible parce que « l'Etat à la volonté et les moyens d'assurer la sécurité des citoyens camerounais », précise le Minat.

Au cours de l’entretien avec la CRTV, le Minat a parlé de l’incendie de l’hôpital de Kumba dans le Sud-Ouest qui a causé la mort de plusieurs malades entre autres. « Ce sont des atrocité inacceptables », a martelé Paul Atanga Nji qui ajoute que les auteurs rendront gorges et que les foces de sécurité sont déjà à leur trouses.

En outre, le ministre de l’administration territoriale a aussi parlé du plan d’assistance humaine d’urgence pour les populations des régions anglophones. le plan d'assistance humanitaire a déja touché plusieurs familles dans les régions du Nord-Ouest et Sud-ouest, indique Paul Atanga Nji. 30 000 matélas et 80 000 couvertures entre autres ont distribués aux populations, précise le Minat.