in

Paul Atanga Nji à Maurice Kamto : « Celui qui veut la bagarre doit avoir au moins les mains et les pieds pour faire la bagarre »

Paul Atanga Nji à Maurice Kamto : « Celui qui veut la bagarre doit avoir au moins les mains et les pieds pour faire la bagarre »

Le ministre de l’administration territoriale a fait au cours de la 2e conférence des gouverneurs de Régions pour le compte de l’année 2021.

Paul Atanga Nji à Maurice Kamto : « Celui qui veut la bagarre doit avoir au moins les mains et les pieds pour faire la bagarre »
Paul Atanga Nji, Minat – DR

Le Minat estime que ce n’est pas le moment de semer le trouble. L’objectif commun doit être le bon déroulement de la Can 2021. « Nous disons aux hommes politiques que ce n’est pas le moment des jougs politiques. », déclare Paul Atanga Nji, Ministre de l’Administration Territoriale. « Le chef de l’Etat Paul BIYA entend faire de la prochaine CAN 2021 un événement mémorable et historique. Pendant la CAN, chacun de nous doit se considérer comme un ambassadeur de notre pays », ajoute Paul Atanga Nji.

Il a aussi profité pour répondre au président du MRC, le Pr Maurice Kamto qu’il estime qu’il n’a pas les pieds et les mains, parce qu’il a zéro Député, zéro Maire, aucun conseiller municipal. Bien plus que politiquement le MRC est mort et ne peut gagner le combat qu’il veut engager. « Un homme politique a déclaré dans certains médias qu’il était prêt pour la bagarre. Mais je voudrais aussi dire que celui qui veut la bagarre doit avoir au moins les mains et les pieds pour faire la bagarre. Pour faire la bagarre, il faut avoir les mains et les pieds. Et politiquement, pour avoir les mains et les pieds, ce sont les députés de l’Assemblée Nationale, ce sont les sénateurs, les maires et conseillers municipaux. Un homme politique qui n’a pas cette représentation est hors-jeu.», précise le Minat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Extrême-Nord : Boko Haram fait deux morts à Kouyapé

    [Tribune] Louis Marie Kakdeu : « Au Cameroun, le gouvernement fonctionne presqu’essentiellement en marge de la législation en vigueur »

    [Tribune] Louis Marie Kakdeu : « Au Cameroun, le gouvernement fonctionne presqu’essentiellement en marge de la législation en vigueur »