Cameroun : La revue de presse du mercredi 11 août 2021

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse nationale, édition du mercredi 11 août 2021. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’économie des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Droits réservés

Le décès de Penda Ekoka, ancien conseiller de Paul Biya continue de faire parler la presse. EcoMatin de ce matin estime que qu’avec son départ, « le Cameroun et l’Afrique perdent une figure, connue pour son regard critique, mais profond des questions économiques et des réformes nécessaires, pour s’inscrire dans la trajectoire de l’émergence ». Décédé dans la nuit du 7 au 8 août 2021, à Toronto au Canada, EcoMatin rend un vibrant hommage à ce spécialiste des questions de transformations structurelles.

Tout à coté de cette triste nouvelle, parlons des questions de gouvernance avec l’avenir du Cameroun qui selon Diapason, se joue en ce moment en Suisse. À en croire notre confrère dans son analyse en page 3, « le voyage du chef de l’État à Genève n’est pas de tout repos. En dehors d’un agenda personnel, la succession de Paul Biya se joue également. Outre les ambitions des puissances coloniales sur le pays, des puissants lobbies et partenaires financiers y ont leurs mots à dire », peut-on lire. Et d’ajouter que le choix du successeur providentiel est certes difficile, mais n’est toutefois pas impossible.  

Alors que l’actualité du pays reste braquée sur le séjour de Paul Biya à Genève, et des manifestations de certains Camerounais y relatives, dans un entretien avec nos confrère d’Essingan dans son numéro de ce jour, Simon Pierre Omgba Mbida, sous-directeur de l’Union africaine au Minrex situe les niveaux de protection du chef de l’État en cas de déplacement. Il trace par ailleurs la frontière entre la liberté d’expression et le droit de manifester.

Le journal L’Action du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) nous fait rentrer en plein dans l’opération de renouvèlement des organes de base du parti. D’après ce qu’on peut lire en page 3 du journal, au terme de la réunion de lancement présidée par le 4 aout par Jean Nkuete, président de la Commission centrale de supervision, les commissions régionales de coordination, départementales de contrôle, électorales de section et locales de renouvèlement prennent progressivement le relai de l’opération qui devrait s’achever le 30 septembre 2021.

Relativement aux récents accidents de circulation qui ont fait 40 morts sur nos routes, les sanctions tombent déjà, selon Cameroon Tribune en kiosque. En effet, explique notre confrère, hier, au cours d’une communication spéciale, le ministre des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe a annoncé la suspension des compagnies « Solidarité Plus Voyage », et « Avenir de la Kadey ». « Compte tenu de leurs statuts administratifs particuliers, des réflexions sont menées en vue de déterminer les sanctions appropriées pour les camions impliqués » dans ces drames survenus les 4 et 5 aout dernier apprend-on.

 La déforestation est le principal sujet à lire dans les colonnes de l’Économie. D’après le récit de notre confrère contenu en sa page 3, près de 10 000 hectares de forets ont déjà été détruits dans la région du Sud Cameroun. Les chiffres, selon le quotidien, ont été révélés par Greenpeace Afrique lors d’un rassemblement qui a eu lieu en marge de la célébration de la journée des peuple autochtones. Une occasion pour les organisateurs d’interpeler l’Union européenne à ne plus soutenir l’importation du caoutchouc issue de la destruction des forêts.  

Chers abonnés, nous sommes arrivés à la fin de cet exercice ce matin. Merci d’avoir une fois de plus répondu présent à ce rendez-vous. À demain pour un nouveau numéro de la revue de la presse.

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !