in

Cameroun : La revue de presse du vendredi 1er octobre 2021

Le 1er octobre 2021

Très chers abonnés, bonjour ! Merci encore de nous retrouver ici ce matin pour lire votre revue quotidienne de la presse. Comme tous les matins, nous proposons l’essentiel à retenir dans les journaux en kiosque ce matin au Cameroun.

Le 1er octobre 2021
Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Suite aux actes « inciviques » posés par les militants du RDPC pendant l’opération de renouvellement des organes de base du parti, Mutations dénonce le silence du ministre de l’Administration territoriale. Selon notre confrère, « les troubles à l’ordre public qui ont émaillé les opérations des bureaux des organes de base du parti au pouvoir, et particulièrement l’incendie de la résidence du sous-préfet de Bengbis n’ont curieusement pas suscité la réaction du Minat », peut-on lire.

Essingan parle encore ce matin du projet de construction de la route Bogo-Pouss et fait savoir que pour recevoir une copie « frauduleuse » envoyée à la BAD, les membres de la commission spécialisée convoqués ce jour par le ministre des Travaux publics, après 15 mois d’analyse des offres conclu par la sélection Gitto Costruiziono General Nigeria Ltd comme adjudicataire. Ce volte-face du ministre, apprend-on, est le résultat des révélations du journal sur les « manœuvres visant à écarter l’entreprise retenue pour imposer la tunisienne Sourabat pourtant éliminée pour irrégularités et surfacturation de 10 milliards ».

On parle de la lutte contre Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord. L’œil du Sahel qui traite de cette actualité ce matin renseigne que l’armée camerounaise a neutralisé en début de semaine, 15 membre de cette secte terroriste.

L’affaire Hilaire Ayissi, dont les organes auraient été retirés à l’hôpital central de Yaoundé, fait la Une de Le Messager ce matin. D’après les informations à ce confrère ce matin, le ministre de la Santé a diligenté une enquête pour faire lumière sur l’affaire. « Sur instruction du Minsanté, Dr Zoa conduit la commission d’enquête interne mise sur pied pour faire lumière sur les soupçons de trafic d’organe sur la dépouille d’Hilaire Ayissi ».

Chers abonnés, c’est ici que prend fin ce premier numéro du mois d’octobre 2021. Merci d’avoir été des nôtres durant toute la semaine. A lundi…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Maroc Football

    Eliminatoires Coupe du monde 2022 : La liste du Maroc avec des absences importantes !

    Bandal

    Un chauffeur de bus condamné à 25 ans de prison pour avoir violé un bébé d’un an