Tchad : Dissoute par le Conseil militaire de Transition, l’Assemblée nationale « prend acte»

L’assemblée nationale du Tchad a « pris acte » du Conseil militaire de Transition(CMT) mis en place par Mahamat Idriss Deby et décide de le soutenir.

 Haroun Kabadi. (c) Droits réservés

C’est la principale résolution du bureau de l’Assemblée nationale s’est réuni ce 21 avril 2021 sous les auspices de son président Haroun Kabadi.

Dans un communiqué signé et rendu public au terme de ladite rencontre, chambre du parlement tchadien a dit sa disposition et sa disponibilité à apporter son soutien aux autorités nouvellement désignées par le fils du Marechal Idriss Deby Itno, tomé au front contre els rebelles du FACT le weekend dernier.

« Eu égard à ce contexte militaire, sécuritaire et politique dans le pays et la sous-région, le Président de l’Assemblée Nationale a, en toute lucidité donné son accord pour la mise en place d’un Conseil Militaire de Transition en vue d’une transition politique dans la sécurité et la paix », peut-on lire dans le communiqué.

Ainsi, d’après les résolutions de ladite rencontre telles que relayées par Tchadinfos twitter, l’Assemblée nationale :  

  • Prend acte de la mise en place du Conseil Militaire de Transition (CMT) ;
  • Prend acte de la désignation des membres du CMT ;
  • Prend acte de la dissolution du Gouvernement et de l’Assemblée Nationale ;
  • Apporte son soutien au CMT et particulièrement à son Président le Général de Corps d’Armées MAHAMAT IDRISS DEBY ;
  • Souhaite vivement que toutes les dispositions soient prises pour que le peuple tchadien puisse vivre dans la tranquillité, la sécurité et la paix.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !