Mohamed Bazoum : « Le Président Issoufou est définitivement rentré dans l’histoire du Niger »

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamés le 23 février 2021, les résultats provisoires du second tour de la présidentielle qui a opposé Mohamed Bazoum du PNDS Tarayya et Mahamane Ousmane du RDR Tchenji. Selon le Président de la CENI, Me Issaka Souna, c’est Mohamed Bazoum qui a gagné avec 55, 75% des suffrages exprimés  contre 44, 25% à Mahamane Ousmane.

Mahamadou Issoufou à la sortie du bureau de vote le dimanche 27 décembre 2020 - capture vidéo Lebledparle

Une élection saluée par la classe politique africaine. Il s’agit entre autres des présidents du Tchad, du Burkina-Faso, de la Côte-d’Ivoire, du Burundi, de l’opposant Cellou Dalein Diallo.

« Je remercie vivement le peuple du Niger pour la confiance qu’il vient de me témoigner en m’élisant Président de la République. Je lui serai un loyal serviteur pour affronter tous les problèmes auxquels notre pays est confronté », a déclaré le président élu après la proclamation des résultats provisoires par la CENI.

Pour la première fois de l'histoire du Niger, deux présidents élus doivent se passer le pouvoir. Le président élu n’a pas manqué de saluer son prédécesseur. « Je voudrais pour terminer remercier le Président Issoufou pour le travail qu’il a accompli pour notre pays et surtout pour sa loyauté à son égard. Il vient de nous permettre de réaliser quelque chose d’inédit. Le Niger lui devra cela pour l’éternité. Il est définitivement rentré dans l’histoire et je suis fier des hommages que lui rend le monde entier », déclare-t-il.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !