CAN 2017: Des médias accusent Jürgen Klopp d’influencer Joel Matip

Auteur d’un début de saison excellent, Joel Matip est désormais le chouchou de la défense du Fc Liverpool.

Matip et Jürgen Klopp

Si cette explosion étonne certains, pour d’autres, l’artisan de ce succès ne serait que son actuel entraîneur, Jürgen Klopp. En effet, le technicien allemand qui suivait déjà Joel Matip depuis quelques années est devenu plus qu’un entraîneur pour le défenseur camerounais.

Interviewé sur Liverpool Tv, Joel Matip n’a pas hésité à indiquer que Jürgen Klopp était plus qu’un coach pour lui. «Depuis mon arrivée ici, il est toujours près de moi pour me montrer ce que je dois faire et comment je dois le faire. Il ne s’intéresse pas seulement au joueur mais beaucoup plus à l’individu que je suis. C’est vraiment très touchant.»

Compte tenu de cette proximité, de nombreux médias ont vu l’insidieuse main de Jürgen Klopp dans le choix de Joël Matip de ne pas rejoindre la sélection d’Hugo Broos. Le premier à tirer sur la sellette était le magazine SoFoot, qui a ouvertement indexé les Reds.

Plus dure encore, Donovan Bynes, chroniqueur pour le journal The Sun indique clairement que: «les grands clubs anglais boudent de plus en plus les joueurs africains à cause de la Can. Pour les obliger à rester, certains brandissent parfois la menace de la perte de titularisation au joueur. Ne voulant pas perdre sa place de titulaire, le joueur se sent obligé de décliner l’équipe nationale ou de simuler une blessure.». Le cas de Sadio Mané l’année dernière avec la fédération sénégalaise en est l’illustration parfaite. Southampton estimait que le joueur sortait de blessure et que le staff médical sénégalais ne serait pas à même d’utiliser leur attaquant sans empêcher que sa blessure ne s’aggrave

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !