in

CAN 2021 : La ville de Limbé sous haute surveillance militaire après des coups de feu attribués aux Ambazoniens

nationale au Cameroun5

En prélude aux rencontres Tunisie vs Mali, et Mauritanie vs Gambie s’inscrivant dans le cadre de la première journée du groupe F de la CAN 2021, les autorités camerounaises ont multiplié les meures sécuritaires à Buea et Limbé, deux villes de la région du Sud-ouest où sévit la crise anglophone depuis plus de 5 ans.  

nationale au Cameroun5
Véhicules de l’armée camerounaise (c) Droits réservés

En effet, dans la soirée du mardi 11 janvier 2022, des coups de feu ont été entendus à Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest. Cet état de fait a entraîné un renforcement de la sécurité dans les environs du stade et intensifié les fouilles des supporters se rendant au stade.

D’après les sources de Lebledparle.com à Limbé, c’est tout un arsenal de guerre qu’y a été déployé pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Des capsules vidéo diffusées sur les réseaux sociaux montrent des éléments des Forces de défense et de sécurité dans les rues de la ville pourchassant d’éventuels insurgés.

La région du Sud-Ouest accueille la poule F de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) et deux équipes sont logées à Buea. Deux matchs sont prévus ce 12 janvier au stade de Molyko : Tunisie-Mali et Gambie-Mauritanie.

Avant le début de la CAN, des groupuscules et autres factions séparatistes avaient promis de perturber le déroulement de cette compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cabralon

Cabral Libii : « Le protocole sanitaire inopportun de la CAF produit des effets désastreux »

Pierre Ménès :  « L’Algérie n’a pas gagné mais a montré plus de choses que le Cameroun et le Sénégal »