in ,

Électricité au Cameroun : L’État règle sa dette de 110 milliards FCFA envers Eneo, mais les délestages persistent

Le problème de la dette d’Eneo, l’entreprise d’électricité du Cameroun, a été un sujet de préoccupation majeur ces dernières années.

Eneo Cameroun
Eneo Cameroun-DR

L’entreprise a accumulé une dette importante envers ses fournisseurs, ce qui a entraîné des retards de paiement et des difficultés financières pour ces derniers. Cependant, le gouvernement a récemment annoncé que la dette consolidée d’Eneo envers l’Etat a été réglée, ce qui soulève des questions sur la situation financière de l’entreprise et sur la résolution du problème de la dette.

Eneo avait auparavant justifié ses retards de paiement en invoquant sa dette envers l’Etat. Cette dette était utilisée comme une excuse pour ne pas payer ses fournisseurs, notamment KPDC et DPDC, qui réclamaient environ 108 milliards de francs CFA. Maintenant que la dette envers l’Etat a été réglée, il reste à voir si la solvabilité revendiquée par l’Etat sera suffisante pour assainir les finances d’Eneo et réduire les délestages, qui ont été un problème majeur pour les consommateurs ces derniers mois.

Pour approfondir :   Deux blessés graves dans l'explosion d'une bombe à Douala

Des difficultés avec le fournisseurs

Le règlement de la dette d’Eneo envers l’Etat est un pas important vers la résolution du problème financier de l’entreprise. Cependant, il est important de noter que cela ne met pas à tous les soucis d’Eneo. Ces derniers attendent toujours leur paiement et sont confrontés à leurs propres difficultés financières en raison des retards de paiement d’Eneo.

En effet, la situation actuelle crée un cercle vicieux où les fournisseurs sont affectés par les retards de paiement d’Eneo, ce qui à son tour affecte la capacité de l’entreprise à fournir un service fiable aux consommateurs. Les délestages sont devenus monnaie courante dans de nombreuses régions du Cameroun, ce qui a un impact négatif sur la vie quotidienne des citoyens et sur le développement économique du pays.

Pour approfondir :   CRTV : Le poème de Jean Atangana à sa collègue Mireille Lambo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brice Oligui Nguema.jpg1

Le président du Gabon Brice Oligui Nguema crée des mesures innovantes de lutte contre la corruption dans son pays

e76053471ea880ee954340bd59d65d36 L

Le Cameroun vise à bitumer 62% de ses routes nationales d’ici fin janvier 2024