in

Bafoussam : Les enseignants de de la Mifi défient le Délégué régional et refusent de défiler avec les effigies de Paul Biya

Bafoussam : Les enseignants de de la Mifi défient le Délégué régional et refusent de défiler avec les effigies de Paul Biya

Le Cameroun de concert avec la communauté internationale va célébrer le samedi 5 octobre 2019, la 26e édition de la journée internationale des enseignants, sous le thème « Les jeunes enseignants : l’avenir de la profession ».


Bafoussam : Les enseignants de de la Mifi défient le Délégué régional et refusent de défiler avec les effigies de Paul Biya
Paul Biya discours du 10 septembre 2019 – capture vidéo

Le patron de l’éducation secondaire de l’Ouest a imposé aux enseignants de son territoire de commandements de défilé samedi prochain avec entre autres l’effigie du Chef de l’Etat. Comme une réponse du berger à la bergère, les Enseignants de la Mifi, département de la région de L’Ouest Cameroun refusent de défiler avec les effigies du Chef de l’État comme récemment exigé par le Délégué régional des enseignements.

Le bureau régional Ouest du syndicat autonome de l’enseignement secondaire (SNAES) et du syndicat national indépendant de l’enseignement de base (SNIEB) parle de manipulation. « Vous instrumentalisez les enseignants de la Mifi en particulier en leur imposant de défilé avec l’effigie du Président de la république : utilisant ainsi les JME comme rampe de position politique. C’est une grande première dans l’histoire des JME dans ce pays en particulier et le monde en général que l’on impose aux enseignants de défilé avec l’effigie du Chef de l’Etat à qui beaucoup de revendications sont formulées. Personne d’autre avant vous n’a jamais imposé de manière péremptoire l’utilisation lors d’une JME de l’effigie du Chef de l’Etat qui est pourtant régie par une règlementation. Cette effigie n’est pas un jouet que l’on peut manipuler n’importe comment et n’importe où. Pourquoi voulez-vous utilisez les enseignants de la Mifi (Bafoussam) pour exécuter la sale besogne ? n’êtes-vous plus le Délégué régional des enseignements secondaires de l’Ouest ? », peut-on lire dans la correspondance administrative de la coordination syndicale ouest du SNAES-SNIEB.

Et comme tel, ils demandent l’annulation de la décision qui impose l’effigie du Chef de l’Etat au défilé des enseignants. « Les enseignants sont les artisans de la paix et se sont toujours illustrés par le respect des textes, des lois et de la règlementation. Nous vous prions d’éviter de les provoquer et vous demandons d’annuler la note de service », indique le Syndicat.

Le Délégué régional va-t-il annuler sa décision ? Que va-t-il se passer si les enseignants ne défilent pas avec l’effigie du Président de la République. La réponse à ces questions au cas où il y a rebondissement dans un prochain article.

Affaire à suivre !

Ci-dessous, l’intégralité de la lettre administrative.

Bafoussam : Les enseignants de de la Mifi défient le Délégué régional et refusent de défiler avec les effigies de Paul Biya

Bafoussam : Les enseignants de de la Mifi défient le Délégué régional et refusent de défiler avec les effigies de Paul Biya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Dialogue national : Titus Edzoa remonte les bretelles à Paul Biya

    Dialogue national : Titus Edzoa remonte les bretelles à Paul Biya

    Aboya Manassé Endong : « Le Dialogue national doit (re)fonder le Cameroun sur des bases solides »

    Aboya Manassé Endong : « Le Dialogue national doit (re)fonder le Cameroun sur des bases solides »