in

La revue de presse camerounaise du mardi 30 janvier 2024

Très chers abonnés de lebledparle.com, bonjour et merci de nous renouveler une fois de plus votre confiance ce matin, dans le cadre notre revue quotidienne de la presse ! Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, le décryptage des informations telles que parues dans la presse classique et digitale. 

Revue de presse 1

On ouvre ce matin avec la débâcle de la sélection nationale à la Coupe d’Afrique des Nations 2023, qui selon Le Point, est « révoltante ». Après un premier tour passé dans la douleur, les 8es de finale se sont avérés plus que catastrophiques face à une équipe nigériane dont le seul mérite aura été de disposer dans son effectif du meilleur joueur africain. Dans le cadre de cette compétition, l’équipe nationale du Cameroun n’a pas donné à ses supporters ce qu’il était en droit d’attendre. C’est une analyse à lire dans les colonnes du journal.

Camer Presse en kiosque s’intéresse aux entreprises de la Cemac et nous apprend que la Commission Bancaire de l’Afrique Centrale (Cobac), le Gendarme monétaire de la Cemac vient de valider l’inscription du Port autonome de Douala dans la liste des Entreprises de grand standing. Une admission aux multiples avantages financiers pour l’une des 6 élues camerounaises. Des détails en page 3.

La rationalisation de la dépense publique était à nouveau à l’ordre du jour de la Conférence annuelle des responsables des services centraux et déconcentrés du Ministère des Finances, tenue hier, 29 janvier 2024. Le journal de Thierry Ekouti, le quotidien L’Économie revient en substance sur cette actualité.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du mardi 11 octobre 2022

« Zones d’intérêt cynégétique : Ariane De Rothschild défie l’État », titre Le Messager. Entre flou dans les procédures administratives et judiciaires, trafic d’influence, exploitation illégale d’activité règlementée, elle tente de torpiller la succession de son défunt époux, apprend-on.

« Affaire Hervé Bopda : Le Cameroun aux visages hideux ». Selon le journal La Nouvelle Expression, nom du pouvoir et de l’argent, les privilégiés de la République peuvent entrainer la jeunesse dans toutes formes de bassesse. Ils peuvent conduire les pauvres au lit sans leur consentement; les violer, les séquestrer et leur infliger toutes formes de pratiques sexuelles décalées…

Le Jour de ce jour par des Lions indomptables, et plus spécifiquement du « problème André Onana ». Le gardien de buts de Manchester United a disputé un match à la Can 2023 et a été relégué au banc de touche par le staff technique. Notre confrère propose une regard des observateurs sur cette mise à l’écart.

Pour approfondir :   Yaoundé : Un homme enceinte une fillette de 11 ans et l’oblige à avorter

On termine avec l’Affaire Bopda. D’après le quotidien Émergence, la ministre de la Promotion de la femme et de la Famille (Minproff) s’est fendue d’un communiqué, le 26 janvier dernier, une dizaine de jours après les premières dénonciations sous anonymat d’un présumé agresseur sexuel à Douala. Dans cette sortie, la ministre Marie-Thérèse Abena ONDOA dit se réjouir de voir les autorités judiciaires se saisir de l’affaire aux fins d’ouverture d’une enquête. Ceci, « en vue d’établir la matérialité des faits dans une cause mettant en relief, une fois de plus, voire de trop, la question des violences contre les femmes et les enfants ».

C’est ici que prend fin cette revue de la presse nationale et internationale ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À demain pour une nouvelle édition. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revue de presse 1

La revue de presse camerounaise du lundi 29 janvier 2024

Fouejeu

L’ancien cadre du PCRN Eddie Fouejeu placé à la tête d’une Unité au sein du MRC dans la Menoua