in

La France maintient son assurance-crédit-export envers le Gabon pour la 2è année consécutive

La France maintient son assurance-crédit-export envers le Gabon pour la 2è année consécutive
La France maintient son assurance-crédit-export envers le Gabon pour la 2è année consécutive

Le Gabon, seul pays de la région à bénéficier d’une ouverture sans condition, se voit accorder un signe de confiance de la part de la France. C’est ce que révèle une note publiée le 12 février par l’ambassadeur de France au Gabon, Alexis Lamek.

Cette ouverture sans condition témoigne de la relation privilégiée entre les deux pays, ainsi que de la reconnaissance de la stabilité politique et économique du Gabon. En effet, la France considère le Gabon comme un partenaire fiable et solide dans la région.

L’ambassadeur souligne également que cette ouverture sans condition est un véritable atout pour le Gabon, qui pourra ainsi bénéficier de nouvelles opportunités de coopération et de développement. Cela renforce la position du Gabon en tant que porte d’entrée privilégiée pour les investissements français en Afrique centrale.

Pour approfondir :   Me Emmanuel Patrice Takoukam: «Longuè Longuè n’a pas de chance d’être transféré au Cameroun»

Cette décision de la France est également un signal positif pour les investisseurs étrangers, qui voient en cette ouverture sans condition un gage de confiance et de sécurité. Le Gabon devient ainsi une destination attractive pour les investissements étrangers dans la région.

Il est important de souligner que cette ouverture sans condition ne signifie pas que le Gabon est exempt de tout examen ou contrôle. Au contraire, le pays reste soumis aux règles et aux normes internationales, notamment en matière de lutte contre la corruption et de respect des droits de l’homme.

Pour approfondir :   Inédit : Camair-Co baisse ses prix et dévoile un programme de 100 vols par semaine au Cameroun

Pour résumer, la France accorde un signe de confiance au Gabon en lui offrant une ouverture sans condition dans la région. Cette décision renforce la position du Gabon en tant que partenaire privilégié de la France et ouvre de nouvelles perspectives de coopération et de développement pour le pays. Le Gabon devient ainsi une destination attractive pour les investissements étrangers en Afrique centrale.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revue de presse

La revue de presse camerounaise du vendredi 16 février 2024

Fridolin Ngoulou2

Les télécoms en Centrafrique : Des coûts élevés, une mauvaise qualité de service et une régulation défaillante