Un enseignant suisse critique son gouvernement et encourage la BAS à manifester contre Biya à Genève

Le nommé Raymond Baud s’inscrit en faux par rapport au séjour du président de la République dans son pays. Il souhaite par ailleurs beaucoup de succès à la manifestation de samedi prochain.

Raymond Baud (c) Droits réservés

La présence de Paul Biya à Genève suscite le courroux de certains habitants de cette ville helvétique à l’instar de Raymond Baud. Cet enseignant et consultant TV a exprimé sa désapprobation suite à la diffusion de l’alerte de la police nationale suisse au sujet de la manifestation de la diaspora camerounaise le 17 juillet 2021 à l’hôtel intercontinental où séjourne leur chef d’Etat depuis dimanche dernier.

« Il ne faut pas oublier que notre pays est dépositaire des Conventions de Genève et a toujours été fier d’accueillir des réfugiés : ceux qui ont du fric, qui séjournent dans les palaces qui déposent l’argent volé à leur peuple », a écrit l’universitaire sur les réseaux sociaux.

« Un pays qui reçoit des génocidaires »

Raymond Baud a souhaité beaucoup de succès la manifestation annoncée par la Brigade Anti-sardinards le 17 juillet à venir.  « Plein succès à cette manifestation contre ce tyran. Ce personnage passe le plus clair de son temps dans des pays d’accueil (comme le nôtre), il dirige son pays grâce au télétravail et la seule manière de le rencontrer pour protester et bien, c’est d’aller dans un pays qui reçoit des génocidaires à bras ouverts, qui les protège grâce à nos impôts » , indique-t-il. Il convient de souligner que la police suisse n’a pas ménagé d’efforts pour annihiler des premières velléités de manifestation contre Paul Biya le mercredi 14 juillet 2021 à Genève.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !