Cameroun : La revue de presse du mardi 24 août 2021

Abonnés de la revue de presse, bonjour ! Bienvenus à cette nouvelle édition de votre exercice quotidien. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir de l’actualité en kiosque au Cameroun ce jour.

Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Les Lions indomptables n’ont plus que 5 mois pour préparer la CAN Total Énergies 2021, rappelle Cameroon Tribune ce matin. Même si le sélectionneur en chef de l’équipe nationale se refuse pour l’instant d’évoquer directement la préparation de cette compétition qui se jouera au Cameroun, « la liste qu’il a dévoilée hier n’échappe pas à la question du visage que le Cameroun présentera en janvier prochain », écrit le journal dirigé par Marie Claire Nnana. Poursuivant, notre confrère fait également savoir que les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 contre le Malawi et la Cote d’Ivoire feront à coup sûr, « le baromètre » à quelques 5 mois de la Coupe d’Afrique des Nations.  

Rebondissement dans l’affaire Lebou au Tribunal criminel spécial. Kalara renseigne ce mardi 24 août 2021 que le ministre des Finances, Louis Paul Motaze est interpellé au tribunal pour 5,5 milliards dans le cadre de cette affaire. « Le TCS a engagé des consultations afin d’obtenir le recouvrement forcé des sommes que l’ancien chef de cellule informatique de la solde, surnommé le Madoff camerounais, est accusé d’avoir détourné dans les caisses de l’État », peut-on lire.  

« Niat et Cavaye peuvent-ils sauvez Ngoh Ngoh ? » C’est l’interrogation qui barre la grande Une du journal InfoMatin de Dieudonné Mveng. D’après ses explications, secrétaire général à la présidence de la République aurait sollicité l’intercession des présidents des deux chambres du parlement auprès du chef de l’État. « Apparemment trempé jusqu’au cou, ou presque, dans les scandales financiers qui secouent le Port autonome de Douala en ce moment, le ministre d’État, secrétaire général à la présidence de la République aurait sollicité des présidents du sénat et de l’Assemblée nationale, une intercession auprès du chef de l’État afin que ce dernier puisse le protéger de ses éventuels ennuis judiciaires », indique InfoMatin de ce matin.  

En construisant la route Sangmelima – Ouesso, les présidents Biya et Sassou Nguesso « font voler les barrières transfrontalières en éclats », nous dit Vision Économique en kiosque. Dans les détails, notre confrère rapporte que le tableau d’exécution de cette infrastructure qui lie le Cameroun au Congo affiche 94 % et devrait s’achever en décembre 2021. Son ouverture selon le journal, va concrétiser le projet de libre circulation dans la zone Cemac.

En santé, Echos Santé renseigne que l’hopital Laquintinie de Douala et Micei se sont unis pour réduire les évacuations sanitaires des patients souffrant des problèmes oculaires. La convention de partenariat entre les deux formations sanitaires a été parafée le 23 aout dernier à Douala.  

Chers abonnés, c’est ici que prend fin cet exercice ce matin. Merci d’avoir été des nôtres. À demain pour une autre sortie.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !