Cameroun : La revue de presse de ce mardi 31 mars 2020

Chers abonnés nous sommes mardi 31 mars 2020, bienvenus à la dernière revue de presse du mois et la deuxième de la semaine ! Le coronavirus continue de mobiliser la presse tant sur le plan national qu’international. Notre exercice qui sera certes dominé par cette pandémie s’ouvre au palais des verres de Ngoa-Ekelle.

Quelques Unes parues en kiosque ce matin

Des informations parues dans les colonnes de l’hebdomadaire Sans Détour en kiosque ce jour font état de ce que le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yéguié Djibril a nommé son beau-frère dans un poste clé au sein de l’institution qu’il préside depuis plus d’un quart de siècle. « Le PAN vient designer Mahamat Abba au poste de contrôleur général des services des questeurs », indique le journal, poursuivant que cette nomination aurait suivi une procédure, qui selon de nombreux députés, « n’aurait pas respecté la légalité ». Le journal de Nestor Djiatou renseigne ce matin que la décision de Cavaye Yéguié créée la psychose au sein de l’hémicycle.

Alors que Sans Détour s’intéresse à cette nomination à « polémique », le journal Repères lui revient sur la réélection de Niat Njifendji et de Cavaye Yéguié Djibril aux perchoirs respectivement du Sénat et de l’Assemblée nationale. Selon notre confrère, les deux hommes y ont été « confinés » à vie.

Intégration jette un pont entre la scène politique camerounaise et la gestion du Covid-19 dans le pays. Déplorant le comportement de certains hommes politiques qui selon lui veulent « avancer leurs pions politiques », notre confrère conclut que la pandémie du coronavirus est devenue un « tremplin politique au Cameroun ». D’après lui, certains hommes politiques, profitant du désarroi qui, chaque jour, s’empare des populations, utilisent le coronavirus pour « avancer leurs pions politiques et géopolitiques ».

Le Messager quant à lui, estime que le Cameroun n’a pas de « plan Marshall » pour lutter contre le coronavirus. À ce titre, le quotidien de feu Pius Njawé soutient qu’au moment où tous les pays affectés mettent les bouchons doubles pour stopper la pandémie, le gouvernement camerounais « refuse d’aller au-delà des treize premières mesures qui vont bientôt se révéler insuffisantes ».

Le journal de Séverin Tchounkeu est aussi parvenu à la rédaction de lebledparle.com ce matin. La Nouvelle Expression en kiosque annonce un mouvement d’humeur dans la ville de Douala. En effet, les responsables des hôtels réquisitionnés pour abriter les passagers venus de France, réclameraient des factures impayées, alors même que les personnes testées négatives doivent quitter les lieux de confinement ce jour.

Mutations fait une étude comparée de ce que coûte un patient du Covid-19 au Cameroun, et ce que cela coûte dans d’autres pays. Le constat que vous ferez dans ce quotidien paru ce matin est quelque peu surprenant.

Au terme du Comité de politique monétaire de la Banque des États de l’Afrique centrale tenu le 27 mars 2020, la Beac a décidé de doubler les liquidités accordées hebdomadairement aux banques pour leur permettre de faire face à la pandémie du Covid-19. C’est la principale information à lire dans les colonnes du quotidien l’Économie paru ce matin.

« Le Covid-19 bloque le remaniement », c’est le titre de Une du journal La Météo. Selon ce confrère, des indiscrétions qui filtrent les couloirs du Palais de l’Unité font état de ce que, « le chef de l’État, plus discret encore que jamais, a envie de rendre publique une nouvelle équipe gouvernementale que pourrait à nouveau conduire Dion Ngute. Mais la lutte tous azimuts que son pays livre contre la pandémie semble avoir persuadé Paul Biya de remettre l’échéance à plus tard », renseigne le journal de Dieudonné Mveng.

La dernière sortie du leader du MRC continue de jaser dans la presse. Reporter Hebdo de ce jour voit en la charge de Maurice Kamto sur Paul Biya, un « stratagème insurrectionnel ». Dans la foulée, l’hebdomadaire indique que le Maurice Kamto ne peut « donner aucune directive » au peuple camerounais ni à un membre du gouvernement. Car, « son stratagème insurrectionnel est voué à l’échec, un coup d’épée dans l’eau ».

 Le journal l’Équation donne la parole au Dr Fotso Fostine qui indique que Maurice Kamto est dans « la pure hérésie et le cynisme ».

Sortons avec le quotidien L’Épervier. Dans sa deuxième édition de cette semaine, notre confrère revient sur la polémique autour de la communication du ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation sur les origines du coronavirus.  Le journal de Léopold Clovis Noudjio estime que cette polémique entretenue par « certains activistes à l’étranger » et « une certaine presse » est vide de sens, dans la mesure où Madeleine Tchuenté est autant impliqué dans la gestion de cette crise sanitaire que tout autre acteurs.

Chers abonnés c’est ici que nous mettons un terme à cet exercice matinal. Prenez soin de vous et à demain !

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Abonnement Newsletter

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.