Sommet Afrique – France : Emmanuel Macron se prend-il pour le président des Africains ?

Cette problématique est soulevée par le député francais, Sébastien Nadot dans un communiqué publié le 8 octobre 2021 en réaction au sommet Afrique – France de Montpellier convoqué par Emmanuel Macron. Pour l’élu de la nation française, ces travaux relèvent d’une « mise en scène orchestrée par l’Elysée qui ne s’embarrasse plus de rien ».

Emmanuel Macron (c) Droits réservés

Dans son communiqué intitulé « Sommet Afrique –France à Montpellier : Quel est le sens du théâtre ? », Sébastien Nadot s’étonne de ce qu’une assise comme celle-ci avec un seul chef d’Etat, celui de la République française, à l’absence totale des dirigeants africains, est une aberration.

Il dénonce aussi, la diplomatie de l’Elysée envers le continent africain, trouvant que le Sommet Afrique-France qui démarre ce vendredi 8 octobre 2021 dans la ville de Montpellier est un « théâtre de faux-semblants qui ne dupera personne ».

Lebledparle.com vous propose ci-dessous, le communiqué de Sébastien Nadot

 Communiqué de presse

Sommet Afrique-France à Montpellier : Quel est le sens de ce théâtre ?

Ce vendredi 8 octobre 2021 se tient à Montpellier le Sommet Afrique-France. Rarement aura-t-on vu pareille mise en scène orchestrée par l’Elysée qui ne s’embarrasse plus de rien : un sommet Afrique-France avec un seul chef d’Etat, le président de la République française. Aucun chef d’Etat africain n’a été convié. Emmanuel Macron se prend-il pour le président des Africains ?

Il est vrai qu’à moins d’un an des élections présidentielles françaises, il aurait été inconfortable pour Emmanuel Macron de s’afficher aux côtés de dictateurs africains, qui bénéficient pourtant du soutien complaisant et intéressé de la diplomatie française.

Ayant choisi de faire campagne sur le thème de la jeunesse, Emmanuel Macron s’offre lui-même une belle estrade entourée de représentants de la société civile et de la jeunesse africaine. Mais là encore : quels représentants ? Les porte-valises des régimes anti-démocratiques qui sévissent en Afrique.

Où est la jeunesse africaine qui combat pour la liberté et la démocratie ? Où sont les représentants des diasporas soucieux de démocratie pour leurs pays d’origine en détresse ? Ceux qui ont à cœur la démocratie pour leur pays et attendent de la France une aide sincère en la matière n’ont pas été invités par Emmanuel Macron, car trop bruyants et pas assez dociles pour lui à n’en point douter.

Alors que le sentiment anti-français prospère partout en Afrique centrale et de l’ouest, alors que la Russie et la Turquie avancent chaque jour leurs pions, l’Elysée ne trouve pas mieux que ce théâtre de faux-semblants qui ne dupera personne.

Sébastien NADOT

Député de la République française

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT