Filières Cacao et Café : Un Guichet producteurs opérationnel au Cameroun

A l’occasion du lancement officiel au cours d’une cérémonie conjointement présidée par le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana et le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Gabriel Mbairobé, les producteurs on dit leur satisfaction. C’est le cas de Rebecca Kangueue, Pca d’une coopérative locale .Ce guichet selon ses propos  participe de « la valorisation du producteur qui devient un agent économique responsable ».

Photo de famille du lancement du guichet producteur de la filière cacao et café - Image de Claude Bernard Hanlog

Il s’agit d’un mécanisme de subvention directe des producteurs de cacao et de café. Pour bénéficier, le producteur doit au préalable ouvrir un compte bancaire, puis installer l’application « Guichet producteurs ».

C’est une autre étape franchie par les pouvoirs publics pour l’amélioration de la qualité du cacao et du café devenue un impératif catégorique. Selon patron du Commerce « Le Guichet producteurs est de nature à procurer à ces derniers les moyens de leurs ambitions par des dotations directes et accrues. Ce sera aussi un  outil de modernisation en ce qu’il encourage la bancarisation des producteurs et l’utilisation du numérique au service  au service du développement rural ».Et ce n’est pas tout.

Le ministre Gabriel Mbairobe de l’Agriculture et du Développement rural  va abonder dans le même sens. Il déclare que ce Guichet participe de « la valorisation du producteur qui devient un agent économique responsable ».Le Guichet producteur devrait participer à l’accroissement de la production, c’est à –dire permettre au gouvernement d’atteindre ses objectifs à l’horizon 2030 : produire 640000  tonnes de cacao et 160000 tonnes de café. L’autre avantage  est qu’on devrait aussi avoir une meilleure connaissance de la cartographie des producteurs et des parcelles exploitées. 6,350 milliards de FCFA  serviront  à délivrer 5000000 -700000 bons  d’achat en 2021.

A travers  trois catégories de subventions : subventions de masse constituées d’intrants agricoles, et les catégories  deux et trois qui permettent de fournir des équipements et des machines aux Seigneurs de la terre. Voilà un signe qui annonce des lendemains meilleurs pour  les producteurs et l’économie nationale.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !