in ,

Depuis 3 ans Koppo a bloqué Valsero sur WhatsApp, voici pourquoi

Dans une sortie ce 12 juin 2023, le rappeur Koppo s’est confié sur les mobiles du désamour assumé entre lui et son compagnon d’antan Valsero.

Koppo et Valsero

Koppo et Valsero, le désamour

C’est sur les antennes de Canal 2 international, précisément dans l’émission Nous Chez Vous que  Koppo s’est lâché sans filtre. Il commence par reconnaitre que Valsero n’est pas moins son frère qu’il consultait régulièrement « Quand Valsero voulait faire une sortie, il ne la faisait pas au hasard. Il y a des gens qu’il appelait pour vérifier des informations et j’en faisais partie.

Parfois je lui disais non ce n’est pas vrai ce qu’on te dit il ne faut pas dire ça. », Révèle Koppo. Et de se pencher sur les raisons de leur distance assumée désormais même en dehors des réseaux sociaux.

« C’est lui qui m’avait d’abord bloqué. J’ai dit à des amis en commun d’aller lui dire que moi aussi je vais le boquer à mon tour ; et que c’est quand je vais décider qu’on se parle qu’on le fera de nouveau  », a confié Koppo. Depuis lors, silence radio. L’origine de leur mésentente est loin d’être banale « Il m’a vu sur l’affiche du 6 novembre 2021 à l’anniversaire du renouveau à Sangmelima.

Il m’a appelé pour me traiter de tous les noms d’oiseaux, à me dire comment il est déçu. Je lui avais dit que je suis un prestataire à la solde d’un évènementiel et que je faisais ce que je voulais. Qu’il n’avait qu’à m’inviter à un concert du MRC pour voir si je refuse. J’allais y aller pour pointer mon argent et vivre mon art. Le lendemain si le SDF m’appelait c’est pareil. » a donc précisé Koppo.

Pour approfondir :   Valséro à Martin Camus Mimb : « Tu es allé à Vision 4 pour te faire interviewer par le plus médiocre des journalistes »

L’affaire Matinez Zogo

Alors que ses rapports étaient déjà électriques avec Valsero, Koppo en a remis une couche avec l’affaire Matinez Zogo, du nom du scandale qui a suivi l’assassinat horrible du journaliste Marinez Zogo. Valsero indique avoir vu une vidéo de son frère Valsero qu’il avait réalisée avant qu’on ne retrouve le corps mutilé de Martinez Zogo alors que tout le monde savait qu’il est porté disparu.

« Mais il s’est permis de se lâcher en disant que celui-là il va revenir, il fait semblant. J’ai pris la vidéo j’ai écrit en dessus, à l’époque il faisait semblant. Tu disais qu’il se foutait de nos gueules ; maintenant il est ton fonds de commerce parce que évidemment trois vidéos par jour sur une page monétisée à parler de l’affaire Martinez Zogo, ça lui fait du trafic. Evidemment il s’est emporté une fois de plus. » a laissé entendre Koppo.

Pour approfondir :   L’université de Yaoundé II structure son offre pédagogique du cycle de doctorat

Il dit d’ailleurs ne plus reconnaitre celui avec qui il a longtemps cheminé au Cameroun. « Ce qu’il est en ce moment, je ne le connais pas comme ça. Ça ce n’est pas Valsero. Il ne m’intéresse pas. Il est complètement inintéressant je ne le reconnais plus. Donc j’estime que toutes ces joutes politiques tous ces intérêts de transition ou de fin de règne vont nous passer et je vais faire confiance à la vie pour que je le retrouve. » Espère profondément Koppo qui à Valsero d’être heureux et surtout beaucoup de santé.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football professionnel ACFPC

Une nouvelle association des clubs de football professionnel voit le jour

Enfant Lebledparle

Pour 100 000 FCFA, 6 personnes revendiquent la paternité d’un enfant auprès de Coco Argentée