in

Le précieux conseil de Koppo à Vanister dans le cadre de son conflit avec Richard Bona

Koppo a donné ce mardi, un conseil avisé à son jeune confrère Vanister via sa page Facebook. Il lui demande de se calmer dans l’affaire qui l’oppose à la légende du jazz Richard Bona.

koppo crtv rdpc

Actuellement en séjour aux États-Unis, Vanister a exprimé son souhait de rencontrer Bona. Cependant, il s’est heurté à un refus catégorique de la part de ce dernier, qui a évoqué plusieurs raisons parmi lesquelles la proximité de jeune artiste parolier avec certains politiciens de Yaoundé. Face à l’insistance de Vanister, qui a multiplié les lettres d’excuses et les déclarations publiques, Koppo a décidé d’intervenir. Il estime que le jeune artiste en fait trop et lui conseille de laisser tomber. « Vanister, tout ce ramdam t’es contre-productif. T’as voulu rencontrer quelqu’un, il veut pas, tu laisses tomber. Tu te justifie trop. Tu expliques trop. Laisse le temps gérer. Tout finit par finir », a écrit Koppo sur sa page Facebook.

Pour approfondir :   Les câbles électriques du Stade d’Olembé volés !

Bona n’oublie pas

Koppo suggère à Vanister d’accepter la décision de Bona et de passer à autre chose. Le rappeur craint que cette affaire ne nuise à l’image de Vanister et ne détourne l’attention de ses talents artistiques. « Il court juste le risque de faire que le public ne retienne que cela de son passage aux Etats-Unis pourtant il a tant à faire ! », a ajouté Koppo. Rappelons que Vanister avait critiqué Richard Bona dans une vidéo datant de quelques années. Il lui reprochait notamment de critiquer le Cameroun et de « verser la honte » sur la terre qui l’a vu naître. Ces propos avaient apparemment froissé Bona, qui a décidé de ne pas accorder à Vanister la chance de le rencontrer.

Pour approfondir :   Andre Onana : Ce qu’il gagne en rejoignant Manchester United

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vaniste Bona

Richard Bona refuse de rencontrer Vanister et l’accuse d’être instrumentalisé par des politiciens

Samuel Etoo et Tollo

Réunion Fécafoot – Marc Brys : Quand Tollo fait du « je m’invite » chez Eto’o