in

Cameroun : La revue de presse du mardi 22 novembre 2022

Cameroun : La revue de presse du mardi 22 novembre 2022

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse, édition du mercredi 23 novembre 2022. Comme tous les jours, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues en kiosque ce matin

Ouvre ce matin par l’actualité autour du chapitre budgétaire 94. L’Indépendant en kiosque ce matin revient sur les révélations du ministre des Finances aux députés. Pris à partie par les élus du peuple, notamment Cabral Libii et Jean-Michel Nintcheu, écrit notre confrère, Louis Paul Motaze a apporté des « explications convaincantes aux députés », au cours des questions orales à l’Assemblée nationale. Son intervention est à retrouver dans les colonnes du journal paru en kiosque ce jour.

Le quotidien l’Économie nous apprend qu’à compter du premier janvier 2023, les utilisateurs de téléphones portables, tablettes et autres terminaux électroniques non dédouanés se verront attribuer des sommes d’argent à payer à l’administration fiscale. Le mécanisme de collecte qui avait fait l’objet des débats en 2019, a été remis au gout du jour par les pouvoirs publics. C’est à lire et à faire lire dans les lignes du journal l’Économie.

Alors que le président de la République dans sa circulaire prescrivant l’institution d’un régime fiscal adapté aux entrepreneurs individuels et promoteurs des petites et moyennes entreprises (PME), L’essentiel du Cameroun d’Antoine Wongo Ahanda nous fait savoir que « la vie sera encore plus chère en 2023 ». Selon notre confrère dans sa publication ce matin, de nombreuses dispositions fiscales contenues dans le projet de loi de finances pour le prochain exercice budgétaire auront un impact direct sur le coût de la vie. C’est le cas notamment de l’augmentation du tarif du timbre fiscal qui devrait passer de 1000 FCFA à 1500 FCFA. L’entrée en vigueur des taxes sur les téléphones portables et autres terminaux électroniques, etc. À en croire le journal, ces mesures fiscales devraient permettre à l’État de mobiliser 6 359 milliards de FCFA, nécessaires pour son fonctionnement.

Parlons de la Prime qualité du cacao dans le Dja et Lobo. InfoMatin de ce matin fait savoir qu’une enveloppe de 50 millions de FCFA été distribuée hier aux acteurs du secteur de cette localité. Selon le Ministre du Commerce qui s’exprime dans les colonnes du journal, les prix bord champ pratiqués au Cameroun s’élèvent à 1.130FCFA/KG, plus élevés que ceux pratiqués par certains grands pays producteurs africains et dans le monde (900 FCFA/KG, 830 F) grands producteurs de cacao en Afrique.

S’exprimant le 22 novembre 2022 à Ndjamena, la capitale tchadienne, à l’ouverture du symposium sur « la résilience des économies de la Cemac à l’aune des réformes monétaires et financières », organisé dans le cadre de la célébration du cinquantenaire de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), le gouverneur de cet institut d’émission commun aux six pays de la Cemac a révélé les images et les particularités de la nouvelle gamme de billets de banque attendue dans cet espace communautaire, l’information est amplement traitée dans les colonnes d’Econews paru ce jour.

Merci chers abonnés, d’avoir été des nôtres une fois de plus ce matin. Prenons à nouveau rendez-vous demain mercredi 23 novembre pour une nouvelle édition de votre revue de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Célestin Djamen : «Abouchou est fini à 30 ans seulement, hélas ! »

    Célestin Djamen : «Abouchou est fini à 30 ans seulement, hélas ! »

    Img Atalayar

    Coupe du monde 2022 : Le Maroc joue face à la Croatie ce jour