in ,

Célestin Djamen : «Abouchou est fini à 30 ans seulement, hélas ! »

Célestin Djamen : «Abouchou est fini à 30 ans seulement, hélas ! »

L’homme politique appelle de tous ses vœux à la titularisation d’Eric Maxim Choupo-Moting avec les Lions indomptables au Qatar.

Si le débat entre l’attaquant du Bayern Munich et celui d’Al Nassr demeure dans les l’esprit de certains fans nostalgiques, Célestin Djamen a quant à lui déjà tranché le débat. «Abouchou est fini, hélas à 30 ans seulement, j’en suis profondément navré. C’était pourtant mon préféré mais il faut revenir sur terre, l’équipe nationale ne doit classer que les meilleurs, strictement les meilleurs du moment et rien d’autre. Abouchou le sait il ne peut rivaliser à l’heure où je parle avec Choupo-Moting. Il faut parfois être réaliste dans la vie», explique le leader d’Apar dans des propos cités par le page spécialisée de football camerounais CFOOT.

Rigobert Song interpellé

«3 jours plus tôt, c’est via son propre compte Facebook que le transfuge du Mrc a interpellé le sélectionneur national sur le sujet. Grand coach Rigo, personne ne peut comprendre que Choupo-Moting soit au banc de touche, je dis bien personne ! Alors pas d’erreur», a prévenu Célestin Djamen.  

Au sein de l’opinion publique, le débat s’anime. Pour Benjamin Zebaze, il est difficile d’aligner à la fois le duo Aboubakar-Choupo-Moting. « Je vois une mi-temps pour chacun à une condition : que Vincent Aboubakar comprenne que l’âge de ses artères ne lui permet plus de courir, à pure perte, partout sur le terrain », a souligné le journaliste dans une opinion que Lebledparle.com a relayé précédemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun-Suisse : Un arbitre «distributeur de cartons rouges» choisit pour la rencontre 

    Cameroun-Suisse : Un arbitre «distributeur de cartons rouges» choisit pour la rencontre 

    Cameroun : La revue de presse du mardi 22 novembre 2022

    Cameroun : La revue de presse du mardi 22 novembre 2022