in

Cameroun : La revue de presse du mercredi 16 novembre 2022

Cameroun : La revue de presse du mercredi 16 novembre 2022

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse, édition du mercredi 16 novembre 2022. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues en kiosque ce matin au Cameroun.

La non-sélection du défenseur central des Lions indomptables pour le mondiale Qatar 2022 continue d’alimenter les débats au milieu de la presse. Mutations revient sur cette affaire ce matin et titre en grande Une « Ngandeu l’absent-présent ». Par ce titre, notre confrère fait constater que malgré le retrait de ce dernier sur les 26 sélectionnés de Rigobert Song, il reste au cœur des débats sur la presse et dans les réseaux sociaux. Les réactions et commentaires, à lire dans les colonnes de Mutations.

En marge de la semaine du foncier ouverte le 14 novembre dernier à Yaoundé, le ministre des Domaines, du Cadastre, et des Affaires foncières, Henri Eyebe Ayissi a dressé le 15 novembre 2022 devant les députés à l’Assemblée nationale, une évaluation des terres concédées au cours de l’année qui s’achève. « Il estime à 65 200 hectares les superficies accordées par ses actes », lit-on dans Essingan dont les détails vous sont livrés en page 3.

 InfoMatin de Dieudonné Mveng s’intéresse à la prime de l’excellence qu’accorde le chef de l’Etat aux cacaoculteurs. Dans sa publication ce ce matin, l’on apprend qu’une enveloppe de 54 millions de FCFA a été distribuée mardi 15 novembre aux meilleurs producteurs du département de la Boumba et Ngoko par le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana. « C’est la concrétisation de sa promesse du 18 août dernier à l’occasion de la cérémonie du lancement de la campagne cacaoyère 2022/2023 », peut-on lire.

Le nouveau Directeur général de la Camwater, Blaise Moussa dénonce la complicité des agents dans les fraudes qui atteignent des « proportions inquiétantes », dans les colonnes d’EcoNews. Suivant le récit de nos confrères, l’entreprise de patrimoine, de production et de distribution de l’eau potable au Cameroun, est frappée par les « fraudes massives » sur le réseau de distribution dans les grandes métropoles du Cameroun, notamment dans les villes de Yaoundé et Douala, respectivement capitale politique et capitale économique du pays. À en croire ce manager, cette réalité est « la conséquence de la complaisance, des défaillances graves et de la complicité du personnel responsable des unités de distribution… ».

Souvenez-vous.  À la fin du mois d’octobre 2022, le directeur de l’hôpital régional de Bafoussam avait tenté d’instaurer une caution de 50 mille FCFA à chaque malade avant tout soin. Face au ministre de la Santé publique le 14 novembre dernier, le Pr Orock George est une solution contre « l’évasion des patients après avoir bénéficié des soin ». C’est à lire dans les colonnes du journal Le Jour.

Chers abonnés, c’est ici que prend fin notre revue de presse ce matin. Merci d’avoir été des nôtres. À demain pour une nouvelle édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Xavier Messe : « Franck Biya est positionné pour succéder à son père »

    Xavier Messe : « Franck Biya est positionné pour succéder à son père »

    Ghana - Affaire des maillots : « Il était prévu que Puma livre directement à Doha »

    Ghana – Affaire des maillots : « Il était prévu que Puma livre directement à Doha »