in

Après le doctorat Honoris Causa, Samuel Eto’o reçoit un autre prix !

Gambeod

Le quadruple Ballon d’Or africain a reçu le 2 novembre 2021 à Lisbonne.

Samuel Eto’o Fils a reçu hier à Lisbonne des mains de Fabrizio Romano, le prix de « Web Summit Innovation Sport Award ». Le WebSummit étant considéré comme la plus grande conférence technologique du monde.

Il faut souligner que même en dehors des stades, Samuel Eto’o Fils n’a de cesse de faire parler de lui en bien. Il ne tarie pas de distinctions honorifiques de par le monde. Il a été récompensé du titre de Docteur Honoris Causa, décernée par le Groupe Ecole de commerce de Lyon en France le 19 mars 2021.

Crée en 1918, Doctorat honoris causa est un titre honorifique décerné par des universités ou une faculté à une personnalité étrangère pour des grands services rendus dans un domaine précis.

Pour approfondir :   Social : Les besoins humanitaires du Cameroun s’élèvent à 172 milliards de F CFA en 2019

De mémoire, en décembre 2016, le meilleur buteur de l’histoire de la Coupe d’Afrique des Nations(CAN) est fait citoyen d’honneur de la ville d’Antalyaspor en Turquie.

En mai 2017, le double champion d’Afrique est élu citoyen d’honneur de la ville de Douala, capitale économique du pays. Dans la même veine, le Pichichi a été porté à la classe de citoyen d’honneur de l’arrondissement de Yaoundé 6 en décembre 2020, ensuite, de la ville de Bertoua dans la région de l’Est.

Pour approfondir :   Technologie : Collins Nji, premier africain vainqueur du Google hacking contest

Sur le plan patrimonial, lors d’une visite dans la région du Sud, l’ancien attaquant du FC Barcelone a été récemment élevé au rang de Zomlo’o. Des titres qui appellent certainement d’autres dans les jours à venir.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mod

Région de Ouest : Le préfet du Haut-Nkam met en garde les auteurs de la vindicte populaire après qu’ils ont tué un présumé bandit à Fondjomokwet

56904735

Cameroun : Vers l’interdiction du livre « Le fédéralisme communautaire » de Cabral Libii ?