in

[Dossier] : Votre smartphone est peut-être un faux et risque de vous exploser au visage !

ItelCampagneContrefacon.jpg

Le marché camerounais pullule de faux modèles de téléphone, des contrefaçons qui ternissent l’image et la réputation des marques originales. Plusieurs personnes en ont déjà été victimes et subissent chaque jour diverses pannes et dysfonctionnements. Des batteries qui explosent, qui se déchargent hyper vite, des téléphones qui surchauffent jusqu’à plus de 40°, des caméras floues et lentes, des fonctionnalités en dessous de celles espérées : voilà le calvaire auquel les victimes des contrefaçons sont sujettes.

ItelCampagneContrefacon.jpg
Campagne Itel sensibilisation sur les dangers de la contrefaçon

Etude de cas : Voici un cas d’espèce qui illustre parfaitement cet état de fait :

Le CALUS SPARK est un modèle de téléphone présent sur le marché. Ses fonctionnalités sont les suivantes :

  • 6000 mAh de Batterie
  • 64GB ROM + 3GB RAM
  • 16MP Caméra avant
  • Ecran Dot Notch 5.34’’
  • Connectivité : GSM / GPS / WIFI / BT / OTG / FM

Whaouh ! On dirait bien que c’est un excellent modèle pour toute personne recherchant un hyper bon smartphone. Mais, HECATOMBE : Aucune de ces fonctionnalités n’est exacte.

Passons au test technique :

  • Mémoire : comme mentionné sur le carton, le client s’attend à y retrouver une mémoire de 64GB + 3GB RAM, mais hélas, le modèle Calus Spark ne dispose que de 16GB ROM et une RAM bien inférieure.
  • Batterie : un gros 6000 mAh est inscrit mais sa capacité réelle est inférieure à 3000 mAh et le chargeur qui accompagne le téléphone étant de très mauvaise qualité, peut facilement exploser.
  • Caméra : le client s’attend à voir un smartphone avec une caméra de 16MP mais à son grand dam, la taille de pixels annoncée n’est pas à l’image de la caméra réelle.
Pour approfondir :   Cameroun: une station-service mobile pour éviter le gaspillage d’eau (Vidéo)

Autant d’éléments fictifs qui déçoivent certainement et entachent l’image de marque des originaux.

Nous avons également collecté les avis de quelques clients victimes de ces abus :

Client 1 : Philippe est un client qui a acheté ce téléphone de marque Calus Spark à Douala dans une boutique au Carrefour Ndokoti. Après 2 jours seulement, le client revient se plaindre de la batterie du téléphone qui se déchargerait extrêmement vide, qui surchauffe (en 4h de temps seulement) et plus grave, le changeur a explosé alors que le téléphone était en charge. Son désir était de changer ce téléphone pour un autre. Malheureusement, le vendeur lui apprend que ce type de marchandise n’est ni repris ni échangé. Philippe est décontenancé au Carrefour Ndokoti.

Client 2 : Sandrine avait un budget de 30.000 Fcfa pour un téléphone. Elle se rend dans un marché de la place et s’offre un Oking. Deux jours plus tard, elle revient se plaindre de l’écran de son téléphone qui devient blanc tout seul. Une fois encore, ce type de marchandise ne bénéficie d’aucune garantie et n’est ni repris ni échangé. Sandrine est effondrée : elle a perdu ses 30000 fcfa et doit encore dépenser de l’argent pour tenter de le faire réparer par des techniciens indépendants.

Pour approfondir :   Technologie : Borel TAGUIA dévoile les nouveaux drones Made in Cameroun  

ItelCampagne.jpg

Après avoir expérimenté cette situation, Philippe et Sandrine ont partagé le même sentiment et la même réflexion : « Je ne sais pas à quel autre type de problèmes de sécurité je pourrais encore faire face avec d’autres produits CALUS. Je n’achèterai plus jamais ce produit pour qui que ce soit. »

Deux cas d’espèces qui nous prouvent réellement que les téléphones contrefaits sont un réel danger pour notre bien-être moral, notre santé, notre bien-être physique, notre santé financière et même pour une meilleure vie. Privilégions des téléphones et/ou appareils originaux, des téléphones de marque connue avec une bonne renommée dans le domaine afin d’être à l’abri de l’arnaque.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une ville camerounaise

Région de l’Est : Quatre enfants d’une même famille trouvent la mort après avoir consommé un repas empoissonné

Un homme égorgé près de son domicile à Douala