in ,

Vincent Aboubakar est-il devenu l’égal d’Eto’o et Milla au Cameroun ? deux journalistes camerounais à couteaux tirés

Une publication d’Alain Denis Ikoul, affirmant que Vincent Aboubakar peut désormais « s’asseoir à la table de Samuel Eto’o et Roger Milla » a fait sortir de ses gongs Martin Camus Mimb.

Eto Abou

Performant avec Besiktas et en sélection nationale, Vincent Aboubakar continue d’écrire sa légende footballistique. Pour certains observateurs à l’instar d’Alain Denis Ikoul de la plateforme CFOOT, le champion d’Afrique 2017 fait déjà partie du même cercle que Samuel Eto’o et Roger Milla. « Je pense qu’Abou aujourd’hui peut s’inviter à la table de Milla et Eto’o. Il n’a rien à leur envier sur le plan technique, et même des Émotions qu’il procure aux camerounais. L’impression qu’il laisse, c’est que le temps qui passe n’enlève rien à son génie », écrit-il. Un avis qui manque de « sérieux » selon Martin Camus Mimb.

« Vous êtes sérieux là ? La table de Eto’o et Milla est une table de coupes continentales, de succès avec la sélection et de stats individuelles de haut vol. Si Mboma et Omam n’y sont pas, par quel miracle il le serait ? », a réagi le commentateur sportif sur Twitter.

Ikoul revient à la charge

« L’idée ici n’était pas de comparer les carrières, car chaque joueur a sa carrière. Et de ce point de vue, Eto’o a la carrière la plus aboutie de l’histoire des footballeurs africains. Maintenant, il est question ici de Valeur intrinsèque au poste, d’impact dans les équipes et la sélection, et des émotions procurées aux camerounais : c’est pourtant précisé sur ma précédente sortie. Milla n’a pas les Ligues des champions d’Etoo, ni ses ballons d’or, ni ses titres de Pichichi. Mais tous les camerounais ont néanmoins validé, sur la base de son talent et des émotions qu’il a procurées aux camerounais et de son impact sur les résultats des Lions, qu’il est comparable à SEF. D’aucuns estiment même que Roger était meilleur : là on ne sort pas l’argument de la Carrière.  Mais quand il faut parler d’Aboubakar au côté des deux autres, on sort l’argument de la grande carrière de SEF : où est donc la cohérence ?

Non, je le dis encore Abou aujourd’hui peut s’inviter à la table d’Eto’o et Roger Milla. C’est un buteur né, Il est un joueur impactant partout où il joue. Inutile de rappeler les buts d’anthologie qu’il a déjà inscrits avec les Lions notamment, avec conséquences directes sur le palmarès des Lions indomptables. Il n’est pas question de carrière ici, car tout le monde n’aura pas la même carrière », précise CFOOT dans une nouvelle publication. Le débat se poursuit entre aficionados du football

Pour approfondir :   [Tribune] Caroline Meva : « Le rouleau compresseur a transformé l'opération épervier en une cabale politico-judiciaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bobo Fabien Cam 10 TV

Bobo Fabien : « C’est une incongruité que le ministre des Sports écrive à l’inter Milan »

Gims Stade

Boycott Orange : Gims subit la honte de sa vie