in ,

Qualifications pour les JO Paris 2024 : les Lionnes fixées sur leur sort

Ajara Nchout Njoya et ses camarades feront face à l’Ouganda lors du deuxième tour de cette campagne qualificative.

Ajara Cameroun
André Onana (c) Droits réservés

Les Lionnes Indomptables du Cameroun connaissent désormais leur adversaire pour le deuxième tour des éliminatoires du tournoi olympique de football féminin, Paris 2024. Après avoir été exemptées du premier tour qualificatif, l’équipe camerounaise affrontera l’Ouganda, vainqueur du Rwanda lors du tour précédent .

Le match aller se déroulera à Kampala, la capitale de l’Ouganda, le 25 novembre 2023, suivi du match retour à Yaoundé six jours plus tard. Ajara Nchout Njoya et ses coéquipières sont maintenant conscientes des enjeux si elles aspirent à être présentes à Paris l’année prochaine pour le tournoi olympique.

Un qualification pour les JO plus que nécessaire

Absentes de la Coupe du monde féminine 2023 qui va démarrer dans quelques jours en Australie et en Nouvelle Zélande, les Lionnes indomptables avaient été éliminées lors des barrages par le Portugal (2-1). Les filles de Gabriel Zabo manquaient ainsi l’occasion de se qualifier une troisième fois de suite à cette compétition.

Une qualification aux jeux olympiques de l’été prochain en France, permettront à la sélection nationale féminine de goûter à une compétition internationale après l’échec de la qualification au mondial. En rappel, le Cameroun avait été éliminés aux portes des JO de Tokyo 2020 par la Zambie. Une nouvelle chance s’offre donc aux Lionnes d’être du voyage olympique grâce à une victoire.

Pour approfondir :   Cameroun: André ONANA dans l’équipe type des footballeurs africains de la saison 2018 selon "Talents d'Afrique"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Onana Manu

André Onana va faire tomber un record en signant à Manchester United

armee camerounaise 1

L’Armée camerounaise lance une chasse à l’homme contre les auteurs de l’attaque meurtrière de Bamenda