in ,

Nourane Foster répond à France 24 et annonce la fermeture de toutes ses entreprises

Nourane Foster
Nourane Foster lors d'une sortie de son parti (c) Droits réservés

La députée du PCRN à l’Assemblée nationale était dans la tourmente depuis plusieurs jours suite à un reportage de France 24 incriminant ses entreprises. Nourane Foster a annoncé ce mercredi la fermeture de ses entreprises Nourishka au Cameroun. Ce qui n’a pas manqué de susciter de nombreuses réactions au sein de l’opinion camerounaise.

Alors que de nombreux analystes socio-politique avait déjà crié au scandale sur les affaires portées par Nourane Foster en parallèle de son poste à l’assemblée nationale, jamais cette dernière n’avait été aussi inquiétée. Ces fervents défenseurs ayant occupés les plateaux télés ou les réseaux sociaux pour prendre sa défense. Le coup de grâce est finalement venu de France 24 qui, dans un reportage à charge sur les entreprises de la députée, a revélé tous les manquements et dérives des produits de blanchissement de la peau comme vous le révélait Lebledparle.com dans un précédent article.
L’enquête portait notamment sur la boisson éclaircissante qu’elle commercialise dans toutes les villes importantes du pays dirigé par Paul Biya. Ce reportage aura finalement eu raison de l’affaire de Nourane Foster. La députée du PCRN à l’Assemblée nationale a annoncé sur les réseaux sociaux “la fermeture de toutes les agences de “Nourishka“ au Cameroun”.

Nourane Foster annonce officiellement la fermeture de toutes les Agences Nourishka au Cameroun

Considérant ce reportage de France 24 comme une « cabale politico-médiatique », la femme d’affaire qui a souvent vanté les vertus supposées éclaircissantes de ses produits dépose les armes? Une fuite en avant qui fait surtout preuve de culpabilité ? La question vaut la peine d’être posée.

« 10 ans de rêve, 10 ans d’espérance, 10 ans d’innovations, 10 ans d’inspirations et de courage. Le chemin s’arrête ici. J’annonce officiellement la fermeture de toutes les Agences Nourishka au Cameroun. La cabale politico-médiatique a eu raison de nous. Merci à tous ceux qui auraient voulu au moins qu’on me permette de dire un mot. Merci aux milliers de clients. Ce fut une relation spéciale », a écrit Nourane Foster sur les réseaux sociaux dans des propos rapportés par Lebledparle.com.

Le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie avait déjà désavoué la députée avec dans le viseur en particulier les produits blanchisseurs de peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Opinion : Martin Camus Mimb revient sur « une théorie de complot » imputée à un ancien préfet du Ndé

    Opinion : Martin Camus Mimb revient sur « une théorie de complot » imputée à un ancien préfet du Ndé

    Cabral Libii

    Cabral Libii prend la défense de Nourane Foster dans l’affaire des entreprises Nourishka