in

Ministère de la Santé : l’Etat doit 4 milliards de rappels aux personnels de la Santé en 2024

Les paiements de cet argent aux personnes concernées, se fera avant la fin d’année 2024, a appris Lebledparle.com.

Minsante

Le ministère de la Santé prévoit de verser un total de 4 milliards FCFA en rappels au personnel d’ici la fin de l’année 2024, selon des responsables de ce département ministériel, lors d’un point à Yaoundé le 11 avril. Une communication du ministère indique que les rappels des prises en charge salariales de l’exercice 2023 seront totalement réglés d’ici juillet 2024. Concernant les rappels des avancements, ayant débuté en février, environ 8500 employés bénéficieront de leurs rappels d’ici la fin de l’année, pour un montant total de 4 milliards FCFA, selon une publication sur la page Facebook du ministère camerounais de la Santé publique.

Pour approfondir :   L'ouverture d'un barrage camerounais fait 10 morts et 20.000 déplacés

Des mouvements de revendication ont vu le jour

Ce paiement des arriérés salariaux au personnel de santé intervient après la naissance de mouvements de contestations notamment, la création en mars 2022 du mouvement « On a trop supporté-Santé ». Face aux menaces de grève dans les hôpitaux, le gouvernement s’est engagé à régler ses dettes envers le personnel. Selon les responsables des ressources humaines du ministère de la Santé, il est prévu qu’un milliard soit affecté chaque mois aux rappels de prises en charge salariales, d’avancements et autres prestations telles que les allocations familiales et les indemnités de sujétion. Le ministère souhaite continuer le processus d’apurement des droits du personnel de santé et à accorder la priorité au traitement des dossiers de rappels, afin d’éviter les retards dans les paiements souvent accumulés ces dernières années.

Pour approfondir :   La livraison du Projet d’approvisionnement en eau potable de la ville de Yaoundé toujours attendu, 7 ans après son lancement

One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Libianca 1

Menacée par des séparatistes aux USA, Libianca réagit : « Le drapeau du Cameroun ce n’est pas Paul Biya »

Les brasseries du Cameroun

La SABC milite pour une augmentation du prix de la bière !