in ,

Dépigmentation de la peau : France 24 critique la gamme du député Nourane Foster

Nourane Foster
Nourane Foster lors d'une sortie de son parti (c) Droits réservés

La députée PCRN (Parti camerounais pour la réconciliation nationale) Nourane Foster a plusieurs autres activités parallèles en plus de ses fonctions à l’Assemblée nationale. Celle de la commercialisation des boissons décapantes en fait partie. Avoir une activité génératrice de revenus en tant que député, aucun problème ; mais lorsque l’activité prône la dépigmentation de la peau, là ça pose problème. C’est du moins ce qu’il faut retenir du reportage de la chaine d’informations en continu France 24. Le titre du reportage en dit d’ailleurs long sur la position de la chaine quant à l’activité de la femme d’affaires : Boissons éclaircissantes au Cameroun : un business juteux, mais dangereux.

Pour approfondir :   Cameroun - Médias : Dieudonné Mveng annonce le lancement de sa chaîne de télévision

Comme pour justifier sa position, France 24 a fait intervenir dans ce reportage Henriette Meilo, dermatologue au centre médical des Roseaux, constate Lebledparle dans ce reportage. Elle affirme que « la dépigmentation n’a pas seulement d’effets au niveau de la peau. Ça peut entraîner d’autres maladies. Il y a l’hypertension, il y a le diabète et le cancer de la peau».

En retour, la députée de réagir en affirmant que la commercialisation de ses boissons décapantes est bien autorisée au Cameroun. La réaction du ministère de la Santé sur cette question reste attendue.

« C’est un curieux breuvage commercialisé depuis plusieurs semaines par celui qui est à l’origine de sa conception. Une boisson censée éclaircir la peau, vantée par cette femme d’affaires qui est aussi députée controversée de l’opposition … »


One Comment

Leave a Reply
  1. Son bilan en tant que député nommé par le régime….est proche de zéro. Elle n’est pas satisfaite de son salaire de député dont elle payée pour ne rien faire. Sa seule solution pour développer le cameroun est de fabriquer des produits éclaircissant, pour davantage détruire le corps humain. TRISTE cameroun. Nous sommes encore des sauvages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

communique vision 4

Le Groupe l’Anecdote veut porter plainte contre la DGI

Martin Camus Mimb4

Opinion : Martin Camus Mimb revient sur « une théorie de complot » imputée à un ancien préfet du Ndé