in

Le sous-préfet de Mora décède dans des circonstances floues

Ferdinand Arnaud Eloundou Amougou a passé l’arme à gauche ce vendredi 19 avril 2024, a appris Lebledparle.com.

Mora
Le défunt sous-préfet de Mora-DR

Une triste nouvelle a endeuillé la ville de Mora ce vendredi matin. Le sous-préfet de l’arrondissement, Eloundou Amougou Ferdinand Arnaud, a été retrouvé mort dans sa résidence. Les circonstances exactes de son décès demeurent inconnues et font l’objet d’une enquête. D’après les premières informations en circulation dans les médias, c’est la femme de ménage qui a découvert le corps sans vie du sous-préfet dans le salon de sa résidence. Selon un bulletin de renseignements, M. Eloundou Amougou se plaignait de maux de ventre peu avant de passer de vie à trépas.

Un assassinat selon la famille du disparu

Sa famille, quant à elle, émet l’hypothèse d’un assassinat. Elle affirme que le sous-préfet, un jeune administrateur civil, était en bonne santé la veille et ne présentait aucun signe particulier. Le corps du défunt a été transporté à l’hôpital de district de Mora pour une autopsie. L’enquête s’est ouverte afin de déterminer les causes exactes du décès et identifier les éventuels responsables.

Pour approfondir :   Rémy Ngono s’interroge : «Où est passé le plan d’urgence contre les inondations ?»

Ferdinand Arnaud Eloundou Amougou a passé un séjour plus que bref à la tête de la circonscription administrative de Mora. Il avait été nommé sous-préfet de cet arrondissement le 2 février 2024. Avant cette affectation, il occupait le poste de premier adjoint préfectoral à Nanga Eboko. Originaire de Lobo dans le département de la Lekié.


One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Olis

Respect des nouveaux prix du riz : L’Etat traque les les commerçants véreux

Doualla Nji

Nathan Doualla dévoile comment il s’est inspiré de Neymar pour offrir le titre de champion à Victoria United (Vidéo)