in

Après 4 ans de procès, le sous-préfet accusé d’avoir tué sa compagne condamné à 10 ans de prison

Certains organisme de défense des droits des femmes trouvent la sentence prononcée à l’encontre de Franck Derlin Eyono Ebanga clémente.

Lydienne Taba
Lydienne Taba et son bourreau (c) Droits réservés

Le dénouement du procès qui aura duré 4 ans, a enfin eu lieu. Frank Derlin Eyono Ebanga, ancien Sous-préfet de l’arrondissement de Lokoundje, dans le département de l’Océan, Région du Sud, a été condamné à dix ans de prison pour le meurtre de sa compagne, Lydienne Solange Taba. Le drame était survenu dans la nuit du 24 au 25 juillet 2020 au domicile de l’administrateur civil à Kribi, ville chef-lieu du département de l’Océan. Frank Derlin Eyono Ebanga, âgé de 30 ans, est accusé d’avoir tué par balle sa jeune compagne alors âgée de 23 ans. Quatre ans après ce meurtre, le tribunal militaire d’Ebolowa, chef-lieu de la Région du Sud, a rendu son verdict ce mercredi 06 mars 2024 en présence de l’accusé. La peine de dix ans de prison ferme est assortie de 45 millions de FCFA de dommages et intérêts.

Une jeune femme arrachée à la vie à la fleur de l’âge

Lydienne Solange Taba est son nom à l’état civil. Elle devait avoir 23 ans jour pour jour le 12 septembre 2020, 2 mois avant son décès. C’est une ancienne élève du Lycée de la cité des palmiers à Douala. Avant son décès, elle était étudiante à l’université de Douala. Elle entretenait une relation amoureuse avec son bourreau de copain Franck Derlin Eyono Ebanga, le Sous-préfet de Lokoundje par Kribi depuis quelques mois. Comme à l’accoutumée, elle s’est rendue dans la cité balnéaire passé le weekend avec son copain le 24 juillet dernier. Une fois arrivée dans la ville, elle fera escale chez sa cousine en attente de son copain qui était encore à son lieu de service à Fifinda. C’est à 23h ce vendredi que les tourtereaux gagneront la résidence du sous-préfet situé au quartier administratif. L’administrateur civil commettra l’irréparable samedi 25 juillet aux environs de 9h. Difficile de dire exactement ce qui s’est passé étant donné qu’ils n’étaient que deux à occuper la maison. Un voisin témoigne avoir entendu un coup de feu.

Pour approfondir :   Ludovic Lado au Recteur de l'UCAC : « Claude Abe ne mérite plus d’y enseigner sauf s’il s’amende »

Selon les premières allégations du principal coupable, c’est en nettoyant son arme que le Sous-préfet à malencontreusement tué sa copine. Après quatre longues années de joutes judiciaires, l’ancien sous-préfet de 34 ans écope de 10 ans de prison. La sentence est néanmoins jugée clément par certains organismes de défense des droits de la femme.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etam

Garoua : les sapeurs pompiers sauvent deux personnes tombées dans puits de 15 mètres

Ngannou Merci

Francis Ngannou charge Tyson Fury : «Respectes le fait que la boxe te protège, sans ça tu n’es rien en face de moi»