in

La totalité de la mise en service du barrage de Nachtigal renvoyée en décembre 2024

La mise en service complète du barrage de Nachtigal, qui devait initialement fournir la totalité des 420 MW d’électricité attendus en septembre 2024, est désormais reportée à décembre 2024.

Gaston
Gaston Eloundou-DR

La mise en service de totalité de l’énergie attendue du barrage de Nachtigal aura lieu en décembre 2024. Cette information contredit la précédente déclaration du ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, faite lors de la mise en eau de l’ouvrage en juillet 2023.

Selon des sources internes à Nachtigal Hydro Power Company (NHPC) citées par Investir au Cameroun, le retard est dû à un délai supplémentaire de trois mois pour injecter les premiers mégawatts dans le réseau électrique. Initialement prévu pour décembre 2023, le démarrage du premier groupe, d’une capacité de 60 MW, a été repoussé à plusieurs reprises et est maintenant annoncé dans les semaines à venir, suite à la délivrance récente par la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel) du certificat d’énergisation à NHPC.

Pour approfondir :   Coronavirus  : Valsero critique durement la gestion faite par le gouvernement camerounais

Moins de délestages en 2025

Si cette nouvelle échéance est respectée, la mise en service complète du barrage permettra au Cameroun de faire face à l’étiage 2025 sans délestages. En cas de retard, le pays risque de revivre des périodes de rationnement électrique, comme en début d’année. La construction d’un barrage de retenue sur le fleuve Ntem est envisagée pour réguler les débits dans le barrage de Memve’élé, mais en attendant, les attentes pour des étiages plus supportables reposent sur Nachtigal.

Pour approfondir :   Les enseignants de la FSJP de l’Université de Ngaoundéré en grève !

Ce projet, représentant un investissement d’environ 800 milliards de FCFA, devrait également positionner le Cameroun en tant que principal exportateur d’électricité en Afrique centrale, grâce au projet d’interconnexion des réseaux électriques avec le Tchad, prévu pour fournir 100 MW d’électricité à ce pays d’ici 2027.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lion en foret Mbam

Un lion en divagation sème encore la terreur à Yoko

Louis Paul Motaze.jpg1

Le ministre des Finances met en garde les assureurs automobiles