in

La revue de presse camerounaise du vendredi 24 mars 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de répondre une fois de plus présents à ce rendez-vous quotidien. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel des informations parues dans les kiosques au Cameroun.

les Unes en kiosque ce matin

Commençons ce vendredi avec l’assassinat spectaculaire du journaliste Martinez Zogo. Dans son édition de ce matin le journal L’Elite nous apprend que les avocats du patron de la DGRE, l’un des suspects dans l’affaire, ont publié un communiqué mercredi 22 mars pour faire cette mise au point. « Le collectif des avocats de Maxime Eko Eko, patron de la DGRE publient une note informative sous forme de mise au point. On peut lire dans cette mise au point que le sort de Maxime Eko Eko n’est lié à celui d’aucun autre inculpé dans l’affaire Martinez Zogo ». Cette sortie, constate le journal, n’est pas fortuite, en ce sens que depuis la mise aux arrêts dans suspects dans le cadre de cette affaire, les campagnes sont lancées  sur les réseaux sociaux pour réclamer la libération de Amougou Belinga et Maxime Eko Eko.

Les conclusions des élections sénatoriales du 12 mars 2023 sont connues. Le Conseil constitutionnel a proclamé le 24 mars dernier, les résultats de ce scrutin au cours d’une audience y relative tenue au Palais des Congrès de Yaoundé. Cameroon Tribune qui en parle ce matin nous apprend que le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) a remporté une victoire caniculaire à la en raflant les 70 sièges mis en compétition. Le résultat des urnes proclamé par le Conseil constitutionnel ce  jeudi donne aux neuf autres partis en lice 0 siège. Les listes du Rdpc sont ainsi victorieuses dans les 10 les 10 régions. C’est à lire dans les colonnes du quotidien à capitaux publics.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 20 août 2021

Émergence en kiosque parle lui aussi de ces élections et titre en grande Une « Le Conseil constitutionnel adoube la victoire du RDPC ». Par ce titre, notre confrère explique que ce sont 100 % des sièges de sénateurs que le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) a remporté à l’issue des scrutins qui se sont déroulés le 12 mars dernier.

L’Info à Chaud en kiosque nous apprend pour sa part qu’une usine de fabrication des fausses bières, dont la Heineken a été démantelée à Bafoussam dans la région de l’Ouest. « Une quantité énorme de boissons alcoolisées contrefaites, fabriquées dans des conditions d’hygiène exécrables, a été saisie par les éléments du Commissariat central de Bafoussam qui ont procédé à la perquisition ayant abouti au démantèlement du réseau de contrefacteurs », peut-on lire dans le journal de Dellor Magellan. D’après les explications du chef de brigade anti-criminalité, les boissons qui étaient produites dans ce site était « consommés dans de grands milieux dont on ne peut pas citer les noms ». Le démantèlement de cette fabrique artisanale est l’issue d’une enquête ouverte après une dénonciation d’un patron de boite de nuit.

Pourquoi les travaux de la session ordinaire du mois de mars sont bloqués à l’Assemblée nationale ? La Nouvelle expression semble avoir des éléments de réponses à cette question ce matin. Selon lui, cet état des faits est justifié par la volonté de reconfigurer un nouveau bureau, le décès du fils du président de cette chambre, et celui du président du groupe parlementaire du RDPC, Jean-Bernard Ndongo Essomba.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mercredi 3 janvier 2024

Le quotidien l’Économie en sa Une ce matin fait savoir que le Tchad va coter son emprunt 2022-2027 ce 24 mars 2023 à Douala. Le rituel de sonnerie de cloche marquant l’admission à la cote d’une valeur se fera le 24 mars 2023 à Douala pour l’emprunt obligataire du Tchad. Un total de 10 millions d’obligations sera admis à la côte pour une enveloppe globale de 100 milliards de FCFA. À retrouver en page 3 du journal de Thierry Ekouti.

En santé, on apprend avec Échos Santé que le Cameroun comptait 25 286 cas de tuberculose au 31 décembre 2022. D’après notre confrère, les chiffres ont été rendus publics hier par le ministre en charge des questions sanitaires au Cameroun, Manaouda Malachie.

Chers abonnés, un plaisir de vous avoir servi cette revue de la presse nationale ce matin. Merci d’avoir été avec nous durant toute la semaine et surtout, restez connectés sur lebledparle.com pour suivre instantanément, l’actualité du Cameroun et du reste du monde. À lundi…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etoo Mbeumo

Mbeumo envoie un message aux Camerounais avant son premier match à domicile

Zambo Anguissa 8

Cameroun-Namibie : Zambo Anguissa désigné capitaine pour la toute première fois