in

Sénatoriales 2023 : Le RDPC remporte 70 sénateurs sur 70

Fin du contentieux post-électoral pour les sénatoriales 2023, ce mardi 21 mars 2023, au Conseil Constitutionnel.

Senatoriales 2023

Contentieux post-électoral : les quatre recours rejetés par le Conseil constitutionnel

Au cours de l’audience publique tenue ce jour en son siège au Palais des Congrès de Yaoundé, le Conseil constitutionnel, statuant en dernier ressort, a rejeté les quatre recours introduits par l’Union nationale pour la Démocratie et le progrès (UNDP) et le Front des démocrates camerounais (FDC). Clément Atangana et  les autres membres du Conseil ont indiqué que si ces requêtes sont toutes recevables en la forme, leur fond est en revanche non-fondé. L’UNDP et le FDC  accusent le RDPC de « fraude électorale, d’incivisme et de violation de la Constitution et de la Loi électorale,… » De ce fait, l’UNDP a sollicité l’annulation des opérations de vote dans la circonscription électorale de l’Extrême-Nord, tandis que le FDC en faisait autant pour la région du Centre.

Pour approfondir :   Cameroun : L’intégralité de l’interview accordée par Maurice Kamto au Journal Le Monde

Tous les recours ont été rejetés par le Conseil constitutionnel. Le RDPC obtient ainsi 70/70 sénateurs. Après l’élection des 70 sénateurs, La nomination des 30 par le Chef de l’Etat est attendue conformément à la constitution du Cameroun.

Etant donné qu’aucun parti de l’opposition n’a eu aucun électeur, les observateurs et analystes pensent que dans la nomination des 30, le président de la République va nommer quelques opposants pour colorer la chambre haute du parlement camerounais.

Pour approfondir :   Samuel Eto’o : « Je suis d’abord Camerounais et je peux me déplacer partout… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toko Karl

Lions indomptables : Karl Toko Ekambi forfait

smig augmentation cameroun

Cameroun : Une nouvelle grille du salaire minimum entre désormais en vigueur