in

L’emoji femme voilée bientôt sur le clavier smartphone, grâce au combat d’une ado de 15 ans

Sur son compte Twitter, la jeune fille n’a pas caché sa joie après la validation de sa demande par le Consortium Unicode

Une jeune fille de 15 ans, originaire d’Arabie Saoudite, réclamait depuis un an la création d’un emoji représentant une femme voilée, afin d’apporter davantage de diversité. C’est désormais chose faite, le nouveau symbole fera son apparition sur le clavier virtuel des smartphones dès l’année prochaine.


Sur son compte Twitter, la jeune fille n’a pas caché sa joie après la validation de sa demande par le Consortium Unicode
Sur son compte Twitter, la jeune fille n’a pas caché sa joie après la validation de sa demande par le Consortium Unicode

Il y a un peu plus d’un an, Rayouf Alhumedhia, une lycéenne originaire d’Arabie saoudite résidant en Allemagne, lançait une campagne en ligne réclamant la création d’un emoji représentant une femme musulmane voilée. Son combat pour que ces petits pictogrammes venus du Japon reflètent mieux le monde dans lequel nous vivons a obtenu gain de cause auprès du Consortium Unicode, qui vient de dire oui à sa requête.

Cet organisme, dont le rôle est d’unifier les nouveaux emojis qui se trouvent sur les claviers virtuels des smartphones, vient de valider une liste de 51 nouveaux symboles, qui feront leur apparition dès l’année prochaine, avec parmi eux un emoji symbolisant une femme voilée. A l’époque, l’initiative de Rayouf Alhumedhi avait reçu le soutien d’Alexis Ohanian, cofondateur du forum de discussions Reddit, qui avait relayé sa demande sur Twitter.

550 millions de femmes musulmanes dans le monde portent le voile avec fierté, mais aucun espace ne leur est réservé sur le clavier Rayouf Alhumedhi, la lycéenne à l’origine de la la création de l’emoji femme voilée.

“Les emojis ont beaucoup d’impact et sont de plus en plus utilisés. Et alors qu’environ 550 millions de femmes musulmanes dans le monde portent le voile avec fierté, mais aucun espace ne leur est réservé sur le clavier”, expliquait à l’époque l’adolescente au site américain BuzzFeed. Sur le site emojiRequest, qui permet aux internautes de voter pour des emojis, la proposition de l’adolescente avait recueilli plus de 5300 votes.

Sur son compte Twitter, la jeune fille n’a pas caché sa joie après la validation de sa demande par le Consortium Unicode, qui compte parmi ses membres la plupart des géants du Web proposant des emojis dans leurs services : Apple, Facebook, Google, Microsoft, Huawei, Twitter, etc.

Leur popularité grossissant, les emojis ont dû s’ouvrir à la diversité afin de mieux refléter la diversité de la société. Depuis l’année dernière, il est possible d’utiliser jusqu’à cinq couleurs de peau différentes. L’été dernier, un drapeau “arc-en-ciel” a été ajouté à liste des emojis, à la demande de la communauté LGBT. En attendant, les utilisateurs de Snapchat peuvent utiliser l’application Bitmoji. Elle vous permet de créer un emoji à votre image, et propose déjà d’ajouter un voile à votre avatar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Eleves en transe à Garoua après la mort de leur camarade

    Cameroun : A Garoua, des élèves entrent en transe après une mauvaise nouvelle

    Toumany Coulibaly

    France : Toumany Coulibaly, sprinteur le jour et cambrioleur la nuit