in

Jean Paul Choun Nyat : « j’ai été licencié suite à la diffusion d’un documentaire sur Samuel Eto’o »

Le journaliste Jean Paul Choun Nyat a récemment confirmé qu’il avait été licencié en raison de la diffusion d’un documentaire sur la légende du football camerounais, Samuel Eto’o, comme l’a appris Lebledparle.com.

Biamou Tchounkeu Choun Nyat

Licenciement suite à un documentaire sur Samuel Eto’o

Choun Nyat avait travaillé intensivement sur une série de 165 documentaires de 13 minutes consacrés à l’histoire du football africain. Ces documentaires étaient diffusés quotidiennement dans le cadre du journal de 20 heures, en préparation de la 33e Coupe d’Afrique des Nations de Football, qui s’est déroulée au Cameroun du 9 janvier au 5 février 2022.

Parmi les nombreuses légendes du football africain présentées dans cette série, Samuel Eto’o était un personnage central. L’ancien attaquant des Lions Indomptables est considéré comme l’un des plus grands footballeurs africains de tous les temps, avec un record impressionnant de 56 buts en équipe nationale et 18 buts en Coupe d’Afrique des Nations, ainsi que quatre Ballons d’Or africains.

Cependant, il semble que la diffusion du documentaire sur Samuel Eto’o ait provoqué des remous au sein de la chaîne de télévision Équinoxe. Jean Paul Choun Nyat affirme que son licenciement est directement lié à ce documentaire, bien que les raisons précises de cette décision n’aient pas été explicitées.

« Cher confrère, il y a quelques semaines, tu posais la question de savoir si j’ai été licencié suite à la diffusion d’un documentaire sur Samuel Eto’o. Je réponds : affirmatif ! », écrit-il sur Facebook.

Pour approfondir :   Cameroun : La dépouille du Bâtonnier Charles Tchakoute Patie sera rapatriée le 23 octobre 2020

Lebledparle.com vous propose le texte intégral

Les faits tous les faits et rien que les faits. Si à équinoxe vous n’êtes n’est pas d’accord, un démenti.

Bonjour les fanatisés, vos insultes sont les bienvenues, surtout pas de pleurs et larmes ici, j’ai horreur !

Du 31 mai 2021 au 08 Janvier 2022, le journaliste Choun Nyat que je suis, avait produit 165 documentaires de 13 minutes diffusés quotidiennement au journal de 20 heures dans la rubrique Chemin de Can en prélude à la 33è Coupe d’Afrique des Nations de Football organisée dans notre pays du 09 janvier au 05 février 2022.

Dans cette rubrique consacrée à l’histoire du football africain, un volet était réservé aux anciennes gloires du continent pour ceux qui ont regardé ce programme avaient découvert le parcours :

des nigérians Segun Odegbami, Rashidi Yekini, Jay Jay Okocha, Peter Rufai

les ivoiriens Laurent Pokou, Abdoulaye Traoré, Alain Gouamene,

le zaïrois Pierre Ndaye Mulamba,

les ghanéens Abedi Ayew Pelé, Osei Koffi, CK Kyamfi, Nii Lamptey

les algériens Mustapha Zitouni, Rachid Mekloufi, Rabah Madjer, Lakhdar Belloumi, Nourredine Kourichi,

les marocains Larbi Ben Barek, Aziz Bouderballa, Badou Zaki,

les zambiens Kalusha Bwalya, Effort Chabala,

les égyptiens Hossam Hassan, El Hadari, le libérien Georges Weah et bien sûr les camerounais

Samuel Mbappé Leppe, Théophile Abega, Thomas Nkono, Joseph Antoine Bell, Roger Milla, Marc Vivien Foe, Patrick Mboma, Rigobert Song, Samuel Eto’o Fils, le meilleur buteur de l’histoire des lions indomptables (56) et de la Can (18) et quadruple ballon d’or africain,

Samuel Eto’o, voilà le nom qui a fait très mal à Monsieur Séverin Tchounkeu et à Biamou Djeuya Theophile les mettant dans tous leurs états seconds. Et pourquoi ?

réponse dans l’acte 2.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mohame Saine Rdpc

Mercato politique : Mohamane Saïne quitte le Mrc pour rejoindre le Rdpc

Jean Bruno Tagne, Le Directeur général adjoint en charge de l’information à Canal 2 International

Jean Bruno Tagne : « Tsimi Evouna n’est pas mieux que Luc Messi Atangana »