in ,

Fecafoot : la gestion de Samuel Eto’o dans le collimateur de Paul Biya

Lors de son adresse à la jeunesse camerounaise le 10 février 2024, le président de la République du Cameroun a annoncé que le gouvernement qui investit énormément dans le football national, va avoir un regard plus présent afin de veiller à son bon fonctionnement.

Biya Etoo
Eto'o et Biya (c) Droits réservés

Le message de Paul Biya à la jeunesse camerounais a mis un point d’honneur sur la participation des Lions indomptables à la CAN 2023 en Côte d’Ivoire, et leur élimination précoce dès les 8es de finale. Non sans reconnaître la déception légitime des supporters camerounais,  le Chef de l’Etat a émis le vœu que le Cameroun retrouve le chemin du succès lors des échéances futures. « Vous avez été certainement déçus par l’élimination précoce de nos Lions Indomptables lors de la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroule actuellement en Côte d’Ivoire. Je vous félicite d’être restés dignes dans la défaite, comme vous l’avez été tant de fois par le passé, dans la victoire. Je puis vous assurer que nous reprendrons le combat et que nous vaincrons encore. Après tout, comme vous le dites si bien, dans une formule dont vous seuls avez le secret, nous sommes Le Continent. La victoire n’est toutefois pas le fait du hasard. Elle exige certes du talent, mais aussi du courage, de la discipline, de l’organisation et un travail acharné», a déclaré le locataire du Palais d’Etoudi.

Pour approfondir :   Le 91ème anniversaire de Paul Biya célébré solennellement malgré un climat social délétère

Paul Biya souhaite une meilleure gestion de la Fecafoot

Mécontent du travail de la Fecafoot malgré les efforts financiers de l’Etat, Paul Biya instruit au Ministre des Sports de prendre ses responsabilités afin d’assainir l’environnement et améliorer la gouvernance ainsi que les résultats des sélections nationales. Déjà en proie aux critiques, Samuel Eto’o qui préside aux destinées de l’instance faîtière du football camerounais depuis deux ans, est à présent dans le collimateur du président de la République.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mincom Sadi

Discours haineux contre les personnalités publiques sur les réseaux sociaux : le ministère de la Communication tape du poing sur la table!

Motsepe

Patrice Motsepe : « La CAN en Côte d’Ivoire a la meilleure de toute l’histoire de la CAF »