Présidentielles 2004, 2011 et 2018: 03 styles adoptés par Paul Biya pour annoncer sa candidature

Radio-Télé, Porte parole, Twitter… le président a adopté entre 2004 et 2018, 03 styles différents pour annoncer au peuple son désire de briguer un autre mandant. Lebledparle.com vous en dit plus.

Paul Biya - DR

Paul Biya que l’on disait absent de la toile vient ainsi de confirmer le contraire avec l'annonce d'une N-ième candidature à la présidentielle 2018 via Twitter. Une annonce qui fait les choux gras depuis le début de la matinée du 13 juillet.

Si ses 35 ans au pouvoir et son septième mandat consécutif à la tête du pays attirent l’attention de l’opinion il y aussi le style et le canal utilisé par le président cette année 2018 : Une sortie imprévisible qui a toujours été sa marque de fabrique.

Lebeldparle.com fait un retour sur ses approches depuis 1988.

Tout comme les déclarations du 09 avril 1988 ( Présidentielle du 24 avril) , le 25 août 1992 ( Election présidentielle anticipée du 11 octobre), le 16 septembre 1997 ( Election du 16 décembre 1997), en 2004, ce sera également par un discours radio diffusé et télévisé du 15 septembre, à 20h locales, que la population apprend la déclaration de candidature de Paul Biya pour l’élection présidentielle du 11 octobre 2004, dont voici la teneur dans son intégralité. « Camerounaises, Camerounais, Mes chères compatriotes, Vous allez dans quelques semaines, choisir, en toute liberté et en toute transparence, celui qui guidera les destinées de la Nation pendant les sept prochaines années. De tous les horizons de notre pays, des milieux les plus divers de notre population, de nos communautés expatriées, des appels de plus en plus nombreux me parviennent qui me demandent de me présenter à nouveau à vos suffrages. Je suis bien entendu très sensible à ces marques d’attention, car j’y vois la marque d’une confiance qui ne m’a jamais fait défaut. Je vous en remercie très sincèrement. Comme vous le savez, je m’étais engagé, au cours du septennat qui s’achève, à consolider notre système démocratique, à remettre notre économie sur le chemin de la croissance et à maintenir notre pays dans la paix, l’unité et la stabilité. Ensemble, grâce à nos efforts conjugués et malgré les difficultés, nous avons pour l’essentiel, atteint nos objectifs : - la démocratie est effective, - nous avons renoué avec la croissance, - les équipements publics ont été multipliés, - le rayonnement international du Cameroun est une réalité, - la paix, l’unité et la stabilité ont été préservées. Le temps est maintenant venu de regarder plus loin, de viser plus haut, en d’autres termes de concevoir pour notre pays de plus grandes ambitions. Notre pays en est digne. Notre pays en est capable. Camerounaises, Camerounais, Fort de votre soutien, sensible à vos encouragements, je crois que nous pouvons relever ce nouveau défi. C’est pourquoi, répondant à votre appel, j’ai décidé de me porter à nouveau candidat à la présidence de la République. J’ai en effet la conviction qu’ensemble nous pouvons encore faire beaucoup pour notre cher et beau pays. Je vous demande donc de me renouveler votre confiance afin que, dans la paix et la stabilité, nous puissions continuer à avancer dans la voie de la Démocratie et du Progrès. Vive le Cameroun. »

En 2011, changement de style, alors que son annonce se fait attendre, Paul Biya ne fera pas de déclaration comme lors des 04 précédentes éléctions. C’est Jacques Fame Ndongo, ministre de l’Enseignement supérieur et chargé de la communication du RDPC, qui dans un entretien diffusé le dimanche 17 juillet par la Cameroon Radio-Television (CRTV), qui fait savoir que son Président National "est le candidat du RDPC" à la présidentielle prévue en octobre.  Sans une déclaration officielle préalable de leur chef comme en 2004, René Sadi, le secrétaire général du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) du moment, se chargera de déposer au siège de l'Elections Cameroon (ELECAM), le dimanche 04 septembre la candidature de Paul Biya. Le SG,  au sortir de Elecam, va déclarer à la presse, que Paul Biya s'exprimera prochainement pour annoncer au peuple sa candidature sans donner plus de précision quant à la date. 

Cette année 2018, c’est par Twitter, l'un des réseaux sociaux les plus en vogue, que le président a annoncé son intention. « Chers Compatriotes du Cameroun et de la Diaspora, Conscient des défis que nous devons ensemble , relever pour un Cameroun encore plus uni, stable et prospère, j’accepte de répondre favorablement à vos appels pressants. Je serai Votre Candidat à la prochaine élection présidentielle. » a-t-il déclaré ce 13 juillet 2018. Une Candidature qualifiée de 2.0 par certains internautes.

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !