Consommation des vins prestigieux au Stade Olembé : Dieudonné Essomba prend Hervé Emmanuel Nkom et Valère Bessala à contrepied :« c’est un faux débat »

Dieudonné Essomba n’approuve pas les critiques qui pleuvent sur les occupants de la loge VIP du stade Olembé. Pour lui, on ne saurait dénoncer sans avoir clairement la provenance des revenus des individus.

Dieudonné Essomba (c) Droits réservés

Intervenant sur la plateau de ABK radio il y a quelques jours, Hervé Emmanuel Nkom traitait de « parasites », les personnalités qui occupent les loges VIP des stades, ajoutant qu’ils ne dépendaient qu’« une signature ou d’un décret » du président de la République.

Dans la même veine, Valère Bessala a cru prêter les mots au chef de l’Etat pour qu’il se saisisse de cette affaire : « Paul Biya doit débarrasser le pays de ce genre de mousseurs [buveurs de Dom Pérignon] que j’ai vu au stade d’Olembé », a-t-il souhaité sur Canal Presse dimanche 23 janvier 2022.

Loin de cautionner ce point de vue, Dieudonné Essomba a estimé que c’est « un faux débat » que de s’intéresser à ce genre de préoccupation « périphérique ». Pour le consultant médias, « Nous n’allons pas dénoncer les gens donc nous ne savons pas d’où viennent les revenus…»,a-t-il analysé.

L’économiste de formation insiste sur le fait que les loges VIP n’ont pas été construites de manière fortuite :  « Je crois qu’on construit des loges pour qu’elles soient en location. Et les personnalités que je vois là me paraissent quand même dans le cadre du Cameroun, incapables d’aller louer…Les vins qu’ils boivent on les vend au Cameroun et on les vend pour que les gens aillent acheter. Ça c’est vraiment un détail… », a-t-il déploré sur le plateau de Club d’Elites sur Vision 4 hier.