Banda Kani : « Le problème de l’Afrique ce n’est pas les alternances »

Le coup d’Etat perpétré en Guinée le dimanche 05 septembre contre Alpha condé continue de susciter le débat. Invité sur Radio Balafon, l’homme politique Banda Kani vole au secours du président déchu.

 

Banda Kani - DR

Plusieurs africains pensent que le problème de l’Afrique, c’est l’alternance au sommet de l’Etat. Le président du Nouveau mouvement populaire (NMP) pense le contraire. Et qu’Alpha Condé a bien bossé pendant son passage à la tête de la Guinée.  « Le problème de l’Afrique ce n’est pas les alternances, l’alternance n’est qu’un moyen, il y a les finalités supérieures aux alternances. On peut nier qu’en dix ans de pouvoir Alpha Condé a changé le visage de son pays ? Avant lui il y avait quoi ? », déclare l’ancien militant et président du Manidem.

Banda Kani  pense que le problème à résoudre est la décolonisation du continent. « Il y a un problème de fond en Afrique Francophone, c’est la décolonisation du continent Africain. Il faut que les pays africains aient une vraie indépendance ! », Ajoute-t-il.

Deux jours après le renversement de son leader par l’armée, le parti au pouvoir sort enfin de son silence. Le RPG à travers un communiqué dit avoir pris acte du coup d’état survenu dimanche orchestré par le CNRD. Le parti d’Alpha Condé demande également à la junte militaire de protéger l’intégrité physique et morale de l’ex président Alpha Condé. Ci-dessous le communiqué.