Cameroun : La revue de presse du mercredi 10 mars 2021

Abonnés de la revue de presse quotidienne, bonjour ! Dans les kiosques au Cameroun ce matin, on parle de la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, du décès du ministre Adoum Gargoum, et même de la suspension d’activités de l’entreprise SANO SA… Retrouvez ci-dessous, toute l’actualité parue en kiosque ce mercredi au Cameroun.

Les Unes du 10 mars 2021 (c) Droits réservés

Le Premier ministre demande d’accélérer le processus de réintégration des ex-combattants séparatistes. C’est l’information majeure parue à la Une de Cameroon Tribune ce matin. Dans son développement, le quotidien bilingue national fait savoir que Joseph Dion Ngute qui présidait mardi dernier la réunion du Conseil de direction du Comité national de de Désarmement, Démobilisation, et de Réintégration, a appelé la Coordination national et les chefs de centre à donner plus de célérité « au processus d’insertion des repentis ». C’est à lire en page 4.

L’Oeil du Sahel de Guibai Gatama rend hommage au ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures, chargé des Relations avec le monde diplomatique, Adoum Gargoum décédé le 8 mars 2021 à l’hôpital de la CNPS à Yaoundé après quelques jours de maladie. Notre confrère indique qu’à ce poste ministériel, il aura passé 23 ans deux mois et 23 jours. Il fait son entrée au gouvernement le 7 décembre 1997. « Adoum Gargoum était membre titulaire du Comité central du RDPC depuis 1996 et chef de la délégation permanente départementale de cette instance dans le Logone et Chari », lit-on. 

Mutations propose ce matin un reportage exclusif sur le siège de SANO SA suspendu pour six mois à la suite d’une décision du ministère en charge de l’Industrie pour non-respect des normes d’exploitation. Cette décision qui avait été suivie par celle du ministère du Commerce prescrivant à ses services en charge de la répression des fraudes, de procéder au retrait de l’eau « minérale » éponyme du marché camerounais entraine, selon notre confrère, des conséquences graves. « Plus de 400 employés sont en chômage technique » depuis l’arrêt des travaux dans cette structure. C’est à lire en page 7 de Mutations.

Dans le chantier de construction du Barrage de Nachtigal sur le fleuve Sanaga à Batchenga dans le département de la Lékié région du Centre, dont les travaux connaissent des perturbations depuis plusieurs mois à cause des revendications des ouvriers, Essingan renseigne que la Présidence veut jouer sa carte pour calmer le jeu. « Alors que le personnel observe un troisième arrêt de travail depuis le mois de février 2021 et que la centrale électrique qui alimente tout le site a été déconnectée, le préfet de la haute-Sanaga et les 6 délégués du personnel ont été convoqués à la présidence de la République le 9 mars 2021 », apprend-on.

EcoMatin de ce matin indique pour sa part que dans exactement 3 mois, le Cameroun sera appelé à effectuer un premier versement de 150 milliards de FCFA pour honorer les échéances de son obligation émise en 2015 sur le marché européen des titres. Dans un contexte difficile, qui s’est davantage détérioré avec l’apparition de la pandémie du Covid-19, écrit le journal d’Emile Fidieck, le gouvernement mène des réflexions au sujet des sources de financement pour honorer à ce rendez-vous. « Sur la question, deux camps s’affrontent. L’un mené par le ministre de l’Economie, soutenu par le FMI, qui opte pour un refinancement de cet emprunt via l’émission d’une nouvelle obligation, et l’autre camp par contre penche pour le remboursement à partir des ressources propres issues des fonds séquestres du Cameroun, logés à la BEAC », indique EcoMatin.

Diapason de Francois Mboké dénonce le « silence assourdissant » du gouvernement sur l’article 66 de la Constitution de 1996. En effet, informe le journal, la session après le parachèvement de la mise en place des institutions prévues par la constitution du 1er janvier 1996, s’ouvre le 11 mars prochain. Seulement, « les débats programmés pour ces travaux amènent à questionner sur l’article 66 complété par la loi du 25 avril 2006 relative à la déclaration des biens et des avoirs », peut-on lire en page 4 du journal.

Chers abonnés, c’est sur cette information que notre tour de la presse arrive à sa chute. Merci de nous faire toujours confiance ! A demain…

 

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d'être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu'ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l'obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !